Syndicat pour le développement du Saint-Lois

De Wikimanche

Le Syndicat pour le développement du Saint-Lois (SDSL) est une ancienne structure intercommunale de la Manche, ayant son siège à Saint-Lô.

Créé en juin 2003, il s'est donné pour objectif le développement économique de la région de Saint-Lô, à travers l'aménagement et la commercialisation de parcs d'activités et la maîtrise d'ouvrage d'un ateliers relais.

Il mutualise les moyens de 9 communautés de communes, soit 100 communes, représentant 76 000 habitants [1].

Trois parcs d'activités ont été créés grâce à lui :
- l'Écosite du Fleurion au Dézert
- la zone d'activités de Guilberville
- la zone d'activités de La Colombe

En 2014, le Syndicat pour le développement du Saint-Lois (SDSL), le Syndicat mixte du Val-de-Vire (SMVV) et l'Association pour la promotion du Pays saint-lois (APPSL) se regroupent en une seule entité : le Syndicat de la Vire et du Saint-Lois[2]

Présidents

Administration

Adresse : BP 50532 - 101, rue Alexis-de Tocqueville
50002 Saint-Lô Cedex
Tél. 02 14 29 00 59
Fax 02 14 29 00 57
Courriel : sdsl@saint-lo.fr

Notes et références

  1. « Le Saint-Lois à l'heure du développement durable », En direct du conseil général, n° 43, décembre 2008.
  2. 2,0 et 2,1 « Le syndicat de la Vire et du Saint-Lois intronisé », Ouest-France, site internet, 24 décembre 2014 (lire en ligne)