Station de sauvetage des Frégates-Baie du Mont-Saint-Michel

De Wikimanche

Logo.

La station de sauvetage des Frégates-Baie du Mont-Saint-Michel est l'une des 20 stations de sauvetage en mer de la Manche.

Elle dispose de deux postes de secours : la station Bernard Chalmel à Saint-Jean-le-Thomas et la station Paul Plouhinec à Champeaux.

Le poste de surveillance du Sol-Roc à Champeaux veille sur les pêcheurs à pied pendant la marée montante[1].

Histoire et présidents

Inauguration du canot de sauvetage par l'amiral Guépratte en 1936

Les premières mentions indiquant la présence d'une station à Saint-Jean-le-Thomas datent de 1935.

En 1960 : Eugène Martin, futur maire de Saint-Jean-le-Thomas

En 1972 : Maurice Anne

En 1985 : J.-M. Millet nommé par l'amiral Amman puis nommé président de la station de Champeaux nouvellement créée par l'amiral Leenhardt.

Le 1er avril 1990 : la station de Saint-Jean-le-Thomas ouvre en tant que station permanente par décision n°373 signée de l'amiral Leenhardt et la présidence est confiée à Bernard Girre

En 1990 : Gérard Letellier est président de la station de Champeaux.

En 1993 : Almire Royer prend la présidence de la station et lui donne pour nom Les frégates . Le sauvetage en baie du Mont-Saint-Michel est réorganisé, la station de Champeaux est supprimée par décision n°459 du 11 août 1993 signée du président Merveilleux du Vignaux. La station de Saint-Jean-le-Thomas englobe désormais les communes de Dragey-Ronthon, Champeaux et Saint-Jean-le-Thomas.

En 1996 : construction de l'abri au Sol roc à Champeaux

En 2001 : la station de Saint-Jean-le-Thomas s'appelle officiellement station SNSM les Frégates

En 2005 : Almire Royer est nommé président d'honneur et fait chevalier du Mérite maritime le 5 janvier 2005

Le 1er janvier 2005 : Gérard Mongin est président, il démissionne en 2008

En 2008 : Abel Letrouït (démissionne en 2013)

En 2013 : Gilles Beunaiche

En 2018 : Hervé Dano

Embarcations recensées

  • Amiral Noël, zodiac MKIII : bénédiction le samedi 9 octobre 1996 par le Père Vernon ( vendu le 14 septembre 1997)
  • Amiral Noël II, SNS 5034, Bombard explorer : bénédiction le samedi 28 mars 1998 par l'abbé Vernon (vendu en 2006)
  • Tombelaine : zodiac MK II vendu en 1997
  • Eugène Martin : zodiac MKII, vendu en 1997
  • Neptune SNS 5044 moto marine (jet-ski trois places), bénie le samedi 29 septembre 2001 par l'abbé Vernon en présence de CA Besson , inspecteur SNSM Mer du nord et Manche et du père Delaroque-Marraine grâce à la générosité de la Banque Populaire.
  • Quad YFM 250 acheté en 2003
  • Zodiac Mark III vendu en 2005
  • Saint Clément, SNS 5055 / semi rigide : bénédiction le samedi 14 avril 2007 par le Père Vernon
  • SNS 5012  : Le petit gris , Zodiac Mark II, détruit 2011
  • SNS 5059 : Quicksilver, de 4m 20 en 2011
  • SNS 664 : "Mascaret" 15 mars 2018 . Le 9 juin 2018, Le Mascaret est béni par Mgr Laurent Le Boulc'h, évêque de Coutances et Avranches [2]. Il s'agit du premier canot amphibie de la SNSM qui permet tout aussi bien de rouler sur le sable et les galets grâce à ses trois roues motrices que de naviguer à 35 nœuds [3]. Construit en Nouvelle-Zélande, il a coûté 130 000 €, financés par la région Normandie (30 000 €), le Conseil départemental de la Manche (30 000 €) et la SNSM (70 000 €) incluant un financement participatif de 14 000 € [3].

Administration

Tél. 06 40 91 63 75

Notes et références

  1. « L'association », site de la station SNSM des Frégates, consulté le 6 février 2018.
  2. Aymeric Malonga, « Le canot de sauvetage béni dans la tradition », Dimanche Ouest-France, 10 juin 2018.
  3. 3,0 et 3,1 « Un premier canot de sauvetage amphibie pour la SNSM », Ouest-France, 11 juin 2018.

Lien interne

Lien externe