René Hamel

De Wikimanche

René Hamel, né à Grosville le 6 mars 1920, mort entre le 2 et 5 juillet en 1944, est un déporté de la Manche.

René Hamel part en déportation avec le convoi de 2 152 hommes qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 2 juillet 1944 à destination du camp de concentration de Dachau (Allemagne). À bord des wagons se trouvent également les Manchois : de Bréville, Lefebvre, Lelandais, Planque et Ronceray.

Ce transport est resté tristement célèbre sous le nom de Train de la mort en raison du nombre élevé des décès survenus durant le voyage. [1] [2].

Il décède pendant le transport.

Sources

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.
  • Le Train de la mort, Christian Bernadac, Editions France-Empire, 1970.
  • Mémorial annuaire des Français de Dachau, Francis Della Monta, 1987, p. 249-250.
  • Les déportés du convoi du 2 juillet 1944 Compiègne-Dachau, Thibault Letertre.
  • Le « Train de la mort », mémoire de M1 sous la direction de Michel Boivin, Université de Caen, 2006

Notes et références

  1. Christian Bernadac serait parvenu à identifier 536 morts durant le transport , chiffre repris par l'Amicale de Dachau.
  2. Paul Berben avance, quant à lui, le chiffre de 984 morts.

Lien interne