Michel Legrand et la Manche

De Wikimanche

Michel Legrand (2015).

Michel Legrand, né à Paris (XXe arrondissement) le 24 février 1932, mort à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le 26 janvier 2019, est un musicien, chanteur, compositeur et arrangeur lié au département de la Manche.

Avec Saint-Lô

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Michel Legrand vit à Paris avec sa mère Marcelle tandis que sa grand-mère et sa sœur sont réfugiées dans la région de Saint-Lô. Le 6 juin 1944, apprenant le débarquement allié, Michel Legrand, alors âgé de 12 ans, et sa mère décident de gagner la Manche afin de ne pas laisser ses parentes seules. Dans la désorganisation qui règne alors, la seule façon de rejoindre Saint-Lô est de faire le trajet à bicyclette. Un périple de cinq jours au cours desquels ils assistent à ses combats et à des bombardements et assistent à la débâcle des troupes allemandes. À Saint-Lô, Michel Legrand, pétri de musique classique, fait la découverte du jazz auprès des soldats américains. Sa vie en est changée. Michel Legrand raconte cette période importante de sa vie dans le film bien nommé Cinq jours en juin qu'il tourne en 1988... en Mayenne, et qui sortira le 1er mars 1989. Annie Girardot est la mère de Michel Legrand, Sabine Azéma son amie Yvette ; Mathieu Rozé est Michel Legrand.

Avec Cherbourg

La Presse de la Manche Dimanche, 27 janvier 2019.

Michel Legrand est lié à Cherbourg à travers le film Les Parapluies de Cherbourg, tourné en 1963, dont il a composé entièrement la musique.

voir l'article détaillé Michel Legrand et Cherbourg

Avec Coutances

En 1994 [1], Michel Legrand participe à Coutances au festival Jazz sous les pommiers.

Notes et références

  1. En 1995, selon FR3-Normandie (voir en ligne).