Lucienne Grall

De Wikimanche

Lucienne Marie Alexandrine Grall (Langlois à l'état civil), née à Cherbourg le 27 mai 1913 [1] et morte à Eaubonne (Val-d'Oise) le 2 janvier 1979, est une déportée de la Manche.

Lucienne Grall est déportée à bord d'un train qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 31 janvier 1944 à destination du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Dans ce convoi, se trouvent 959 femmes dont les Manchoises Allix, Auvray, Becachel, Bertot, Billard, Briard, Chambertault, Chanteloup, Corbin, Courbaron, Crespin, Dezit, d'Orange/Lecoutey, Favre, Gelis, Gohel, Harivel, Lefrançois, Martin, Sorel et Tirel.

À son arrivée au camp de Ravensbrück, Lucienne Grall se voit attribuer le matricule 27160. Elle intègre le kommando Helmstedt-Beendorf où les déportés travaillent à la construction d'usines souterraines dans d'anciens puits de mines ; puis le kommando Hamburg. Ces deux kommandos dépendent du camp de concentration de Neuengamme.

Lucienne Grall est libérée par la Croix Rouge d'Hambourg le 1er mai 1945.

Notes et références

Article connexe

Source