Journal du sire de Gouberville

De Wikimanche

Fac-similé d'une page du Journal.

Le Journal du sire de Gouberville est un livre lié à la Manche.

Il est tenu par Gilles de Gouberville (1521-1578), pour l'état civil Gilles Picot, sieur de Gouberville, du Mesnil-au-Val et de Russy, lieutenant des Eaux et forêts pour la vicomté de Valognes. Il lui donne pour titre « Mises et receptes faictes par moi, Gilles de Gouberville », que l'on peut traduire en français d'aujourd'hui par « Dépenses et recettes faites par moi, Gilles de Gouberville ». Il s'agit d'un livre de raison (comprendre de comptes) dans lequel le gentilhomme normand, habitant au Mesnil-au-Val, note avec sérieux ses dépenses et ses recettes, mais également ses travaux, ses rencontres, ses voyages, le temps qu'il fait, et plus rarement ses impressions. Le terme Journal a été donné beaucoup plus tard, au XIXe siècle, par Eugène Robillard de Beaurepaire.

La publication d'Alexandre Tollemer (1873).

Un premier texte manuscrit est découvert en 1867 par l'abbé Alexandre Tollemer dans le château de Saint-Martin-de-Varreville, chez Raoul de La Gonnivière [1]. Il court de 1553 à 1562. L'abbé Tollemer en fait un résumé synthétique, qui est édité en 1892 par Eugène de Robillard de Beaurepaire dans les Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie (vol. XXXI) [2]. Une deuxième partie allant de 1549 à 1552 est découverte en 1886 par Louis Drouet dans le chartrier du château de Saint-Pierre-Église. Elle est éditée en 1894 par le comte Auguste de Blangy dans les Mémoires de la Société des antiquaires (vol. XXXII).

Treize années du Journal sont donc à notre disposition, de 1549 à 1562. Certains spécialistes estiment que cette partie ne représente que le tiers de l'ensemble, qui pourrait avoir commencé en 1542 pour s'achever en 1578. « Ce qui a été sauvé suffit à faire de Gouberville le meilleur, le plus grand, le modèle du Livre de Raison », assure l'historien Pierre Chaunu [3].

Bibliographie

par ordre chronologique de parution
  • Alexandre Tollemer, Journal manuscrit d'un sire de Gouberville…, édition pré-originale publiée dans le Journal de Valognes (du 17 février 1870 au 20 mars 1872); Journal manuscrit d'un Sire de Gouberville et du Mesnil-au-Val, gentillomme campagnard au Cotentin, de 1553 à 1562…, impr. G. Martin, Valognes, s.d. [1873], in-12, 841 p. (première édition) ; même titre, Oberthur, 1879 [couverture : 1880], in-16, 846 p. (deuxième édition) ; Un Sire de Gouberville, gentilhomme campagnard au Cotentin de 1553 à 1562, reprint de l'édition de 1873, Mouton, 1972 ; préface d'Emmanuel Le Roy Ladurie (voir ci-dessous); reprint de la précédente, Les Éditions des Champs, Bricqueboscq, 1993/1994, 2 vol., in-8°, v-l, 1-414, 415-844 p.
  • Alexandre Tollemer, Un Sire de Gouberville, gentilhomme campagnard au Cotentin de 1553 à 1562, Paris, La Haye, Mouton 1972, 1873
  • Henri Baudrillart, « Un châtelain de Normandie au XVe siècle (sic)- Journal du sire de Gouberville », Revue des Deux mondes, t. 27, 1878 (lire en ligne)
  • Auguste de Blangy, Succession de Gilles de Gouberville, Impr. Ch. Valin, Caen, 1893
  • (de) Erich Poppe, Die Sprache Gilles de Gouberville's und ihre Beziehungen zu den modernen normannischen Mundarten, Engelsdorf-Leipzig, C. & E. Vogel, 1935
  • (de) Erich Poppe, Der Wortschatz des Journal du Sieur de Gouberville in seinen Beziehungen zu den Heutigen normannischen Mundarten ; ein Beitrag zum Problem der Stabilität des Wortschatzes, Leipzig, Selbstverlag des Romanischen seminars, 1936
  • Léon Favier, « Le journal de Gilles de Gouberville (1549 à 1563)  », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXIII, 1942
  • (en) Katharine Fedden, Manor life in old France ; from the Journal of the sire de Gouberville for the years 1549-1562, New York, AMS Press, 1967
  • Emmanuel Le Roy Ladurie, La verdeur du Bocage (50 p.), introduction à la réédition Mouton de 1972
  • Claude Blanguernon, Gilles de Gouberville, gentilhomme du Cotentin, 1522-1578, Coutances, Bellée, 1969, 1993
  • Yves Nédélec, Le Système anthroponymique chez Gilles de Gouberville, (1549-1563), Saint-Lô, Société d'archéologie et d'histoire de la Manche, 1984
  • Madeleine Foisil, Le Sire de Gouberville : un gentilhomme normand au XVIe siècle, Paris, Flammarion, 1986
  • « Le Cotentin au temps du sire de Gouberville », Revue du département de la Manche, t. 28, fasc. 109 à 111, janvier-juillet 1986
  • Emmanuel Le Roy-Ladurie, « Le regard d'un quasi paysan, Gouberville », Histoire économique et sociale de France, t. 1, éd. Puf, 1987
  • Gilles de Gouberville, Le Journal du Sire du Gouberville, éd. des Champs, vol. 1-2-3 et 4, 1993
  • Alexandre Tollemer, Analyse du journal manuscrit d'un sire de Gouberville : gentilhomme campagnard, Éditions des Champs, 1993
  • André Dupont, Approche linguistique du journal de Gilles de Gouberville, Saint-Lô, Société d’archéologie et d’histoire de la Manche, 1997
  • Robert Lerouvillois, Un temps clair comme cristal : journal de Gouberville, Cotentin, 1549-1553, Archives départementales de la Manche, 2002
  • Yves Murie, « Les bons comptes du sire de Gouberville », Vie et métiers, n° 7, mai-juin 2004

Notes et références

  1. « Note bibliographique sur Gilles de Gouberville et son journal », Société d'archéologie de la Manche, juillet 1969, note ronéotypée.
  2. Le Journal du sire de Gouberville, publié sur la copie du manuscrit original faite par l'abbé Tollemer, avec une introduction et une appendice par Eugène de Robillard de Beaurepaire, Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, 1892 (lire en ligne).
  3. Pierre Chaunu, préface au Sire de Gouberville, de Madeleine Foisil, éd. Aubier-Montaigne, 1981.

Liens externes