Claude Blanguernon

De Wikimanche

Claude Blanguernon, né à Cherbourg en 1913, mort en 1986, est un écrivain de la Manche, instituteur missionnaire de profession.

Du Hoggar à Gilles de Gouberville

Claude Blanguernon choisit la carrière d’instituteur, passant par l’École Normale de Saint-Lô pour se diriger aussitôt, avec son épouse Madeleine, vers les déserts mystérieux du Hoggar, à Tamanrasset (Algérie). Missionnaire laïque, il se consacra avec enthousiasme à l’enseignement des Touaregs et obtient même la création d’écoles nomades.

De ce temps-là, il rapporte quelques recueils de poèmes dont l’un publié chez Seghers et un livre "Hoggar" qui fait toujours autorité.

À la retraite, nouvelle passion à Saint-Vaast-la-Hougue. Là, à la fin des années 60, il s’attelle à un nouvel ouvrage, la vie du Sieur Gilles de Gouberville qu’il remet au goût du jour et permet aux mémoires du gentilhomme de ne pas continuer à dormir.

Personnage polyvalent, il était aussi le président et gardien du temple du tennis : que du blanc ! Un vrai personnage que ses amis appelaient "coco" et dont les derniers désirs, en 1986, sont un hommage à sa discrétion : « Ne venez pas sur ma tombe, c’est dans mes livres que vous me retrouverez ».

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562