Eugène de Robillard de Beaurepaire

De Wikimanche

Eugène de Robillard de Beaurepaire, né à Avranches le 31 janvier 1827, mort à Caen (Calvados) le 8 juin 1899, est un magistrat et historien de la Manche.

Biographie

Fils d'un avocat d'Avranches, il fait ses études au petit séminaire de l'abbaye Blanche à Mortain, puis au collège d'Avranches et se spécialise dans le droit à Paris. Il entre également à l'école des Chartes [1].

Il entre dans la magistrature à Avranches comme juge suppléant, puis comme substitut. Il est nommé substitut à Alençon (Orne), puis à Bourges, et le 12 novembre 1868 conseiller à la cour d'appel de Caen [2].

Il est le frère de Charles de Robillard de Beaurepaire (1828-1908) et de Joseph de Robillard de Beaurepaire (1830-1906).

Il est secrétaire de la Société des antiquaires de Normandie.

Il est président de l'Association normande.

Œuvres

(Liste non exhaustive)

  • Étude sur Guillaume de Saint-Pair, poète, (1851, in-4°.)
  • Notice sur Jean Vauquelin de La Frenaye, (1851, in-8°.)
  • Étude sur la poésie populaire en Normandie, (1856, in-8°.)
  • La Prise du Mont-Saint-Michel de Jean de Vitel, poète avranchinois, Avranches, A.Anfray, 1861
  • Documents sur la captivité et la mort de Dubourg dans la cage de fer du Mont-Saint-Michel, (1862, in-8°)
  • Le Tribunal criminel de l'Orne pendant la Terreur, Paris, A. Durand, 1866
  • Rapport relatif au régime des établissements pénitentiaires, 1874, in-8°.
  • Les Découvertes du Mont-Saint-Michel et de Saint-Pair près Granville en 1875, Caen, Le Blanc-Hardel, 1876
  • Le Chevalier Destouches, son procès, son enlèvement, Caen, Le Blanc-Hardel, 1878
  • Le Tombeau de Robert et Antoine le Chevalier d'Aigneaux : impression de l'édition de 1591, Rouen, Henri Boissel, 1881
  • Les Marionnettes chez les Augustins déchaussés de Rouen, représentation de la Passion en 1677, Rouen, E. Cagnard, 1891
  • Quatrième centenaire de la découverte du nouveau monde, Caen, E. Valin Fils, 1892
Articles
  • « Les Briques émaillées du château de Ducey [Manche] », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, tome 24, 3e série, 4e volume, 1861
  • « De l’administration de la Normandie, sous la domination anglaise, aux années 1424, 1425 et 1429, d’après trois comptes de la Recette générale de Normandie, conservés à la Bibliothèque impériale », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, tome 24, 3e série, 4e volume, 1861
  • « Avranches », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche, 2e partie., édit. Lemasle et Cie, Le Havre,1899, p. 69-14

Notes et références

  1. Alain Guillemin, « Aristocrates, propriétaires et diplômés [La lutte pour le pouvoir local dans le département de la Manche, 1830-1875] », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 42, avril 1982. (Lire en ligne).
  2. Alphonse Osmond, En flânant dans les rues d'une petite ville, impr. Oberthur, Rennes, 1948.

Source

Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe) siècle. Paris.

Voir aussi