Jean Seguin

De Wikimanche

Jean Seguin, né à Paris (?) en 1893, mort en 1954 , est une personnalité intellectuelle de la Manche.

Après une petite enfance parisienne, ses grands parents maternels le recueillent dans l'Avranchin à la mort de sa mère[1].

À l'école d'agriculture de Coigny, il s'imprègne de la nature et du monde paysan, étant « plus proche de Gilles de Gouberville que de ses contemporains »[1].

Doté d'une curiosité dévorante, lecteur impénitent, il travaille très jeune en vue d'écrire. Il arpente ainsi l'Avranchin, le pays de Coutances ou de Valognes, à la rencontre des paysans, à la découverte de la statuaire, des fonts baptismaux, du mobilier et de l'architecture locale, en prenant les photographies indispensables[1].

Secrétaire pendant trente ans de la Société d'archéologie d'Avranches et de Mortain, il rédige de nombreux articles publiés dans la Revue de l'Avranchin. Il édite et vend, parfois en les imprimant lui-même, ses livres illustrés par Armand Lepaumier qu'il a formé à la gravure sur bois[1].

Il avait choisi d'être un marginal, « dans sa tenue de Coigny, en culotte de cheval et guêtres qu'il garda jusqu'à sa mort, la renouvelant peu »[1].

Il est le père de Jean-Pierre Seguin (1920-2014) inspecteur général des bibliothèques.

Ouvrages

  • Dans nos vieilles églises de Basse-Normandie. Belles ou curieuses statues dans le diocèse de Coutances et d'Avranches..., éd. Dumont Paris, 1928
  • En Basse-Normandie, Saints guérisseurs, saints imaginaires et dévotions populaires, plusieurs éditions, dont libr. Dumont, Paris, 1929 (lire en ligne) et impr. de L'Avranchin, 1941
  • Avranches vu par des écrivains et des artistes (J. de Vitel, Miss Costello, Stendhal, de Maupassant, etc...), (avec l'abbé Masselin, et Émile Vivier), imprimerie de L'Avranchin, 1932
  • Comment naît, vit et meurt un Bas-Normand, avec dessins de Ch. Rocher de Gérigné, impr. C. Poisson, Paris, 1937.
  • Vieux Mangers, Vieux Parlers Bas-Normands, illustrés par Armand Lepaumier, 1934. Seconde édition parue en 1938.
  • Les anciens fonts baptismaux du département de la Manche, (avec Émile Vivier), impr. de L'Opinion de la Manche, Avranches, 1941.(lire en ligne)
  • L'Art de soigner gens et bêtes en Basse-Normandie : guérisseurs et rebouteux, leurs remèdes, leurs pratiques, libr. Guénégaud, Paris, 1946
  • Bilan de guerre en 1944 dans la Manche : bombardements, souvenirs d'exode, arrivée des Américains, bataille et percée d'Avranches, débarquement d'Allemands à Granville, Illustrations de Pierre Huet, édité par l'auteur, Imprimerie M. Letréguilly, Avranches, 1946
  • Une visite au trésor de la basilique Saint-Gervais d’Avranches, Imprimerie de L’Avranchin.
  • Ducey et ses environs
  • Genêts, Saint-Jean-le-Thomas et leurs environs

Articles

  • « La glorieuse histoire de Ducey », (avec les abbés Masselin et Louis Hulmel), Revue de l'Avranchin, tome 32, 1942-1943, tiré à part
  • « Bilan de guerre en 1944 dans la Manche », illustrations de Pierre Huet, Revue de l'Avranchin, tome 33, n° 184, 1944-1946, pp. 208-258

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Jean-Pierre Seguin, « Jean Seguin (1893-1954) », préface à la 3e édition de Saints guérisseurs, saints imaginaires, dévotions populaires... : en Basse-Normandie et Haute-Bretagne, librairie Guénégaud, Paris, 1944. (lire en ligne)