Jacques Ier de Monaco

De Wikimanche

Jacques Ier de Monaco.
Louise-Hippolyte Grimaldi.
Ancienne demeure de Jacques-Francois-Leonor de Matignon à Granville.

Jacques François Léonor de Goyon de Matignon, né à Torigni-sur-Vire le 21 novembre 1689, mort à Paris le 23 avril 1751, est une personnalité politique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Jacques III de Goyon de Matignon, comte de Torigni (1644-1725) et de Charlotte de Goyon de Matignon (1657-1721). Il porte les titres de comte de Torigni, sire de Matignon, baron de Saint-Lô, baron de La Luthumière, baron de Hambye et duc d'Estouteville ; gouverneur des îles Chausey.

Il épouse Louise-Hippolyte Grimaldi, duchesse de Valentinois (1697-1731), dans une union arrangée à Versailles entre le roi Louis XIV et le prince Antoine de Monaco [1]. Il reste marié seize ans avec elle, la mort de cette dernière les séparant [2].

Mais ce mariage n'est pas heureux[1]. Jacques de Matignon préfère vivre à la cour de Versailles et dans son hôtel particulier à Paris, l'hôtel Matignon, rue de Varenne, aujourd'hui résidence du Premier ministre, dont son père finança l'essentiel de la construction, et qu'il finalisa. C'est d'ailleurs là qu'il meurt, en 1751, à 61 ans, d'un ulcère.

Il devient prince souverain de Monaco en 1731, au décès de son épouse, princesse héréditaire de Monaco. Il prend alors le nom de Jacques Ier de Monaco. Il règne du 29 décembre 1731 au 7 novembre 1733. Il cède le trône à son fils, Honoré III (1720-1795), dès que celui-ci atteint sa majorité. Ce dernier règne jusqu'en 1793.

Sa femme lui a donné neuf enfants :
- Antoine (1717-1718)
- Charlotte (1719-1790), entrée dans les ordres, elle deviendra Sœur Thérèse-Nathalie.
- Honoré (1720-1795)
- Charles Marie (1722-1749)
- Jacques (1723-1723)
- Louise Françoise (1724-1729)
- François Charles (1726-1743)
- Charles Maurice (1727-1798)
- Marie Françoise (1728-1743)

Il est mécène, protecteur du peintre Van Loo et du musicien Couperin[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Jean-François Miniac, Les nouveaux mystères de la Manche, éd. De Borée, 2011.
  2. Léon Favier, « Les princes de Monaco, gouverneurs de Cherbourg au XVIIIe siècle », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXV, 1956, pp. 97-102.

Liens internes