Actions

François Doré

De Wikimanche

François Doré.

François Louis Gustave Basile Doré, né à Aucey-la-Plaine le 14 juin 1919 et mort à Pontorson le 13 août 1946, agent technique du génie rural, est un résistant déporté de la Manche.

Biographie

Aux premières heures de la Seconde Guerre mondiale, François Doré devance l'appel en 1937. Incorporé dans l'infanterie, il fait en 1939-1940, la campagne de Belgique et de France.

Démobilisé, il rejoint le réseau Marco du service de renseignements Kléber en juillet 1942. Son rôle consiste à fournir des faux papiers et des renseignements militaires.

Il est arrêté sur dénonciation le 20 avril 1944 alors qu'il se trouve au bureau du génie rural de Saint-Lô.

Il est interné successivement à Saint-Lô, à Avranches puis à nouveau Saint-Lô puis à Fresnes.

Il est déporté le 13 juillet 1944 à destination de Berlin (Allemagne), emprisonné sous le protocole ""NN"" [1]. Dans ce train, se trouve également la Manchoise Simone Ingouf. Il transite par les prisons Karlsruhe et Wolfenbüttel.

Il recouvre la liberté en avril 1945 et décède l'année suivante à 27 ans des suites de sa déportation.

Hommages

Son nom est inscrit sur :

Notes et références

  1. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Article connexe

Source

Liens externes