Charles Feuillet-Despallières

De Wikimanche

Charles Feuillet-Despallières, né à Torigni-sur-Vire le 24 avril 1790 et mort à Paris en 1855, est une personnalité journalistique de la Manche.

Il est le fils d'un avocat au Parlement de Rouen et le neveu de l'écrivain saint-lois Octave Feuillet [1].

Il cohabite à Saint-Lô avec son frère Jacques, secrétaire général de la préfecture de la Manche [1].

À partir de janvier 1824, et jusqu'en avril 1851, il rédige un journal qui relate la vie à Saint-Lô [1]. Pour Yves Nédélec, archiviste départemental de la Manche, « le journal de Feuillet-Despallières est le “Gilles de Gouberville” du XIXe siècle (en plus, en beaucoup plus drôle) ».

Ce journal, qui compte huit volumes manuscrits, est conservé aux Archives départementales de la Manche [1].

En 1831, il est admis receveur municipal à Saint-Lô [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Olivier Jouault, « Manifestation patriotique », Le Didac'doc, n° 47, mars 2014.