Café du Grand balcon

De Wikimanche

La façade.

Le Café du Grand balcon est un ancien commerce de Cherbourg.

Il est situé rue du Maréchal-Foch, à l'angle du quai Alexandre-III. Il présente une façade monumentale de style Second Empire.

Une salle de cinéma y est aménagée au début du siècle, qui prend d'ailleurs pour nom Cinéma du Grand balcon. Les deux établissements communiquent entre eux.

En août 1880, Léon Gambetta, président de la Chambre des députés, y prononce un discours [1].

En 1899, un cercle militaire s'installe au premier étage [1].

L'établissement est le « café chic de Cherbourg » pendant les Années folles [1]. Il est alors célèbre pour son orchestre parisien engagé en 1922 par M. Gazalas, le directeur, et aussi pour son pianiste, Omer Tuerlinx [1].

Un cinéma-dancing y est aménagé en 1926, le cinéma devient la seule activité en 1928 [1].

Des orchestres s'y produisent régulièrement [2].

Quelques scènes du film de Marcel Carné La Marie du port (1950), avec Jean Gabin, sont tournées dans l'établissement.

L'établissement est finalement annexé par le cinéma, appelé Central-Cinéma, puis Odéon.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Bernard Launey, Cherbourg 1900-1975, Impr. La Dépêche, Cherbourg, 1976, p. 42.
  2. « Débuts de l'orchestre de Robert Cauchard », Cherbourg-Éclair, 22 décembre 1934.

Lien interne