André Plaisse

De Wikimanche

André Plaisse, né à Mondrepuis (Aisne) le 19 octobre 1919 [1] et mort à Paris le 14 novembre 2000 [2], est un historien de la Manche.

Biographie

Suite à une mutation de son père, employé des douanes, André Plaisse vient habiter dans le Cotentin dès l'âge de deux ans. La famille s'installe tout d'abord au hameau de Gruchy, à Gréville-Hague, là où est né Jean-François Millet. L'année suivante, en 1922, elle déménage dans le quartier du Val-de-Saire à Cherbourg où André passe toute sa jeunesse.

En 1935, il intègre l'École normale à Saint-Lô, puis celle de Rennes pour passer le professorat. En 1940, il devient enseignant au Cours complémentaire de la rue Dujardin à Cherbourg où il rencontre sa future épouse, originaire de Picauville. L'année 1944 marque une évolution importante puisqu'il devient intendant de l'École normale d'instituteurs d'Évreux où il effectue toute sa carrière.

Parallèlement, il décide de suivre des études universitaires à Caen où il obtient sa licence d'histoire et de géographie en 1951. Dès l'année suivante, il poursuit une thèse sous la direction de Michel de Boüard sur La Baronnie du Neubourg. Docteur ès lettres en 1961, il devient chargé de cours à l'Université de Caen jusqu'en 1974, où il enseigne essentiellement l'histoire économique et sociale du Moyen Âge.

André Plaisse publie plusieurs ouvrages et de nombreux articles concernant l'époque médiévale, aussi bien dans le Cotentin que dans la région d'Evreux. De 1961 à 1997, il prononce également de nombreuses conférences dont un certain nombre ont pour cadre la Société nationale académique de Cherbourg ainsi que la Société des conférences de l'Hôtel de Ville, de Cherbourg également.

André Plaisse était également membre de la Société libre de l'Eure, de la Société des antiquaires de Normandie, de l'Association normande, de la Société d'histoire du droit et des institutions des pays de l'Ouest de la France, de la Société des écrivains normands, de la Société d'archéologie et d'histoire de la Manche, de la Société nationale académique de Cherbourg et membre correspondant de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen.

À sa retraite, en 1979, il revient habiter à Cherbourg jusqu'en 1993 où, pour des raisons de santé, il doit rejoindre Paris. Décédé à 81 ans, il est inhumé à Cherbourg.

Publications concernant la Manche

  • « La forêt de Brix au XVe siècle », Annales de Normandie, 14e année, n° 4, décembre 1964, p. 411-443.
  • « Souvenirs de l'École normale de Saint-Lô en 1935-38 », Bulletin de l'Amicale des anciennes et anciens élèves des Écoles normales de la Manche, année 1985, p. 73-77.
  • « En Normandie : deux remarquables commanderies (Saint-Étienne-de-Renneville (Eure) et Villedieu-les-Poêles (Manche)) », Connaissance de l'Eure, n° 66-67, 4e trim. 1987 et 1er trim. 1988, p. 56-58.
  • La délivrance de Cherbourg et du Clos du Cotentin à la fin de la guerre de Cent Ans, Cherbourg, éd. La Presse de la Manche, 1989, 200 p.
  • « Le moulin à marée de Cherbourg », Recueil d'études en hommage à Lucien Musset, Cahier des Annales de Normandie, n° 23, Caen, Musée de Normandie, 1990, p. 371-383.
  • À travers le Cotentin. La grande chevauchée guerrière d'Edouard III en 1346, Cherbourg, éd. Isoète, 1994, 111 p.
  • « Le crâne dit de Cartouche », Gradhiva, Revue d'histoire et d'archives de l'anthropologie, n° 18, 1995, p. 90-92.
  • « Cherbourg durant la guerre de Cent Ans », La Normandie dans la guerre de Cent Ans, 1346-1450, Catalogue de l'exposition du Musée de Normandie à Caen (juin-octobre 1999) et du Musée départemental des Antiquités de la Seine-Maritime à Rouen (janvier-avril 2000), Milan, Skira editore, 1999, p. 22-25.

Bibliographie

  • Jean-Michel Bouvris, « André Plaisse (1919-2000) », Annales de Normandie, 52e année, n° 1, 2002, pp. 77-90 (lire en ligne)
  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2000.
  2. « Acte de décès n° 1407 - État-civil de Paris 10e Arrondissement - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2000.