Émilie Loit

De Wikimanche

Émilie Loit.

Émilie Loit, née à Cherbourg le 9 juin 1979, est une joueuse de tennis de la Manche.

Elle remporte trois tournois en simple et la Fed Cup avec l'équipe de France.

Elle devient journaliste au terme de sa carrière sportive.

Carrière

Professionnelle depuis 1994, elle obtient sa première victoire en 1997 à Dinan (Côtes-d'Armor).

Elle entre pour la première fois en novembre 1998 dans le top 100 de meilleures joueuses mondiales.

Elle remporte la Fed Cup en 2003 avec l'équipe de France contre les États-Unis (4-1). Elle dispute quatre phases finales de cette épreuve, équivalent féminin de la Coupe Davis.

Éliminée au premier tour du tournoi de Roland-Garros, Émilie Loit annonce le 24 mai 2009 qu'elle met fin à sa carrière professionnelle [1]. La Cherbourgeoise disputait ce tournoi pour la treizième fois.

« Le meilleur souvenir de la Française reste la victoire en Fed Cup en 2003 et son plus grand regret la défaite en double avec Marion Bartoli en finale l'année suivante, qui a coûté le titre aux Tricolores » [2].

Reconversion

Émilie Loit étudie le journalisme sportif à l'IICP de Paris.

Elle intègre l'équipe d'Eurosport France en 2009 et commente des matchs de tennis. Elle travaille également pour la radio (RTL, RMC).

Elle travaille pour la Fédération française de tennis depuis janvier 2014. Elle est capitaine de l'équipe de France des 15/16 ans.

Elle est marraine de l'Open féminin 50 depuis décembre 2016[3].

Elle a deux fils, nés en 2011 en 2014, et habite Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Classement mondial

1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Simple 98e 98e 102e 94e 58e 41e 45e 81e 58e 45e 138e
Double - - - 60e 67e 15e 31e 29e 49e 42e 134e
Source : International Tennis Federation (ITF)

Palmarès

  • Championne de France des 17-18 ans 1996

Émilie Loit a remporté 19 titres WTA (circuit professionnel) :

- 3 en simple (Casablanca 2004, Estoril 2004 et Acapulco 2007)
- 16 en double : de Pattaya (Thaïlande) 1999 à Paris 2006 (Open Gaz de France)

Meilleur classement au plan mondial :

  • Individuel : n° 27, 19 avril 2004 ; n° 41 (saison 2003)
  • Double : n° 15, 10 novembre 2003 ; n° 15 (saison 2003)

Notes et références

  1. Ouest-France, 25 mai 2009
  2. AFP, 24 mai 2009, 16 h 20.
  3. Lire en ligne

Liens externes