Open féminin 50

De Wikimanche

Affiche 2016.

L'Open féminin 50 est un tournoi de tennis féminin de la Manche, qui se dispute chaque année à Équeurdreville-Hainneville.

Il est créé en 2009.

D'abord doté de 10 000 $, il est passé aujourd'hui à 25 000 $[1].

La première édition se dispute du 14 au 22 novembre 2009. Elle réunit 32 joueuses, dont la Cherbourgeoise Kinnie Laisné.

Le budget de l'épreuve est de 35 000 €.

Le tournoi est parrainé par le Conseil départemental de la Manche.

Depuis l'édition 2017, Émilie Loit, ancienne joueuse professionnelle cherbourgeoise, est la marraine du tournoi [2].

Palmarès

Simple

Année Vainqueur Finaliste Score
2009 Constance Sibille (France) Annika Bëck (Allemagne) 6–4, 6–2
2010 Jessica Ginier (France) Clothilde de Bernardi (France) 7–5, 6–2
2011 Maryna Zanevska (Ukraine) Anna Lena Friedsam (Allemagne) 6–4, 6–2
2012 Alison Van Uytvanck (Belgique) Julie Coin (France) 6–1, 3–6, 6–3
2013 Amandine Hesse (France) Timea Bacsinszky (Suisse) 7–6, 3–6, 6–4
2014 Stéphanie Foretz (France) Angelina Kalinina (Ukraine) abandon
2015 Lesley Kerkhove (Pays-Bas) Sofia Shapatava (Géorgie) 7–5, 7–3
2016 Arantxa Rus (Pays-Bas) Maryna Zanevska (Belgique) 6–2, 6–1
2017 Myrtille Georges (France) Audrey Albie (France) 6–4, 3–6, 7–5

Double

Année Vainqueurs Finaliste Score
2010 Florence Héring (France)
Nantenaina Ramalaharivololona (Madagascar)
Kim Kilsdonk (Pays-Bas)
Nicolette Van Uitert (Pays-Bas)
1–6, 6–4, 1/0
2011 Élyne Boeckens (Belgique)
Eva Waccano (Pays-Bas)
Elixane Lechemia (France)
Silvia Njiric (Croatie)
6–4, 6–4
2012 Magda Linette (Pologne)
Katarzyna Piter (Pologne)
Amra Sadikovic (Suisse)
Ana Vrljic (Croatie)
6–4, 7–6
2013 Timea Bacsinsky (Suisse)
Kristina Barrois (Allemagne)
Diana Marcinkevica (Lettonie)
Eva Wacanno (Pays-Bas)
6–4, 6–3
2014 Olga Doroshina (Russie)
Lidziya Marozava (Biélorussie)
Fanny Caramaro (France)
Alice Rame (France)
6–3, 6–3
2015 Alexandra Kadantu (Roumanie)
Lesley Kerkhove (Pays-Bas)
Elizaveta Ianchuk (Ukraine)
Sherazad Reix (France)
6–3, 6–4
2016 Cornelia Lister (Suède)
Polina Monova (Russie)
Amandine Hesse (France)
An-Sophie Mestach (Belgique)
7–5, 4–6, 1–0 (6)
2017 Manon Arcangioli (France)
Sherazad Reix (France)
Samantha Murray (Grande-Bretagne)
Karman Kaur Tandy (Inde)
3-1 (retrait)

Notes et références

  1. Ouest-France, 9 novembre 2012.
  2. « Émilie Loit en marraine de prestige », La Manche Libre, site internet, 26 décembre 2016.

Lien interne