Émile Boboeuf

De Wikimanche

Émile Georges Boboeuf, né à Arras (Pas-de-Calais) le 25 novembre 1900 [1] et mort à Saint-Lô le 15 novembre 1978 [2], est un résistant de la Manche.

Biographie

Émile Boboeuf est le fils de Fernand Boboeuf et de Berthe Caboche. Il se marie à Saint-Lô le 3 novembre 1919, avec Geneviève Le Sénécal.

Résistance

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Émile Boboeuf est agent des lignes télégraphiques des PTT à Saint-Lô [3]. Il est recruté par René Crouzeau en 1943 pour le groupe de résistance « Action-PTT Saint-Lô » [3].

À Saint-Lô, dans la nuit du 5 juin 1944, il participe avec ses camarades Jean Sanson, Raymond Robin et Auguste Lerable au sabotage des installations et du matériel susceptibles d’être utilisés par le génie allemand dans les locaux des services techniques des PTT.

Il meurt à l'Hôpital, rue Henri-Dunant à Saint-Lô le 15 novembre 1978, âgé de soixante-dix-sept ans.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1978.
  2. « Acte de décès n° 447 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1978.
  3. 3,0 et 3,1 « Lettre d’une rescapée du maquis de Beaucoudray (Tourlaville, 2 janvier 1945). », Didacdoc n°20 (lire en ligne).