Saint-Germain-le-Gaillard

De Wikimanche

Saint-Germain-le-Gaillard est une commune du département de la Manche.

Commune de Saint-Germain-le-Gaillard Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 29' 9.14" N, 1° 46' 58.67" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Les Pieux
Ancien canton Les Pieux
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Saint-Germinais(es)
Population 742 hab. (2016)
Superficie 13,83 km²
Densité 54 hab./km2
Altitude 14 m (mini) - 127 m (maxi)
Code postal 50340
N° INSEE 50480
Maire Johan Deniaux
Communes limitrophes de Saint-Germain-le-Gaillard
Les Pieux Les Pieux Grosville
Les Pieux Saint-Germain-le-Gaillard Grosville
Le Rozel Pierreville Quettetot

L'église Saint-Germain.
L'église Saint-Germain.


Histoire

Jusqu’au XIIe siècle, la paroisse de Saint-Germain-le-Gaillard porta le nom d' Olleville (ou Ouslevilla, ou Oullevilla). En 1176,Geoffroy Malvesin et Guillaume d’Ousleville offrirent, avec l’accord de leur suzerain Geffroy Lestablier, le patronage de l’église d’Ousleville à l’abbaye de Blanchelande (fondée en 1154, près de La Haye du Puits). En 1292, on cite la paroisse de Saint-Germain-d’Ousleville, ou aussi Saint-Germain-de-Gallard. D’autre part, le Livre Blanc de l’évêché de Coutances rédigé entre 1325 et 1340 confirme que « l’Abbé de Blanchelande est le patron de l’église de Gallart … Le curé de Rozel verse chaque année, au curé de Gallart, dix sols pour les offrandes de ses paroissiens, lors de la fête Saint Paul … Dans la paroisse de Gallart est une chapelle nouvellement fondée dans le manoir [Bunehou] appartenant à Amaury de Chiffrevast ». Les différents noms (Osleville, Gallart, Saint Germain) furent utilisés simultanément jusque vers le début du XVIIIe siècle. Peu à peu, le nom de Saint Germain de Gallart se transforma en Saint Germain le Gaillard, qui s’imposa comme nom de la commune.

On a accordé au Bienheureux Thomas Hélye soixante-six miracles opérés après sa mort. Le 31e eut pour cadre le moulin de Bunehou à Saint-Germain-le-Gaillard : «  Raoul, fils de Raoul Hébert, à l’âge de 4 ans, tomba dans le bief du moulin de Bunehou qui était alors en marche, à Saint Germain le Gaillard. Et il y resta si longtemps qu’il n’y avait aucun doute qu’il ne fût mort. Quand son corps, retiré de là avec bien de la peine, fût déposé, inanimé, près du moulin, beaucoup de gens accoururent du voisinage pour le voir, et,parmi eux sa mère qui, tout en pleurs, s’écria : «  Mes voisins et amis, priez avec moi, à genoux, le Bienheureux Thomas pour qu’il me rende mon enfant ! », ce qu’ils firent en larmes, avec piété, et en gens compatissants. Et après un assez long temps, alors qu’ils s’apprêtaient à ensevelir le corps, l’enfant respira, ouvrit les yeux et se remit à vivre ».

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[1]. En 2016, la commune comptait 742 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [2] et INSEE [3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 021 820 1 078 1 128 1 103 1 080 1 003 1 002 972 904
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
893 840 758 787 767 752 702 656 635 661
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
668 592 581 611 616 653 627 577 523 462
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
475 611 624 646 666 680 691 703 714 736
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
757 752 747 742
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires de Saint-Germain-le-Gaillard depuis 1929
Période Identité Parti Qualité Observations
1929-1936 Pierre Le Ballais
1936-1947 Louis Feuardent
1947-1959 Dominique Cosnefroy
1959-1989 Louis Feuardent
1989-2008 René Eustache
2008-actuel Johan Deniaux chauffeur de bus
Source : liste établie par Jean Pouëssel, Jean Marie Adam et G. Lerouvillois pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [5]
À compléter.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h -
La mairie (2012)

La mairie (2012)

Adresse : 5 rue des Écoles
50340 Saint-Germain-le-Gaillard

Tél. 02 33 52 50 27
Fax : 02 33 52 50 28
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (25 août 2012)

Mardi - 17 h - 19 h 30
Mercredi - -
Jeudi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Vendredi - -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Culture

  • Fête de la Saint-Urbain

Transports

Sports

  • Football : Union Sportive Pierreville-Saint-Germain-le-Gaillard ; les jeunes joueurs du club se rassemblent avec ceux de Flamanville et de Surtainville au sein de l'école de foot de l'Ouest Cotentin Football.
  • Motocross : épreuve annuelle de la Saint-Urbain organisée par le Cotentin Moto Sports et le Moto club des Pieux[6].

Notes et références

  1. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Population avant le recensement de 1962.
  3. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. René Gautier et 54 correspondants , 601 communes et lieux de vie de la Manche , éd. Eurocibles, 2014, p. 541
  6. La Presse de Manche, 28 mai 2007.