Mascaret dans la Manche

De Wikimanche

Le mascaret est un phénomène naturel que l'on peut observer dans la Manche.

Mascaret sur la Sée, à Marcey-les-Grèves

Description

Lors des grandes marées, lorsque la mer remonte, sa rencontre avec le courant des rivières crée une vague ou une série de vagues, appelée le mascaret.

Le mascaret peut se produire dans un estuaire à fond plat, en forme d'entonnoir. La hauteur entre le niveau de marée haute et la marée basse, doit être supérieur à cinq mètres (12 mètres en baie du Mont-Saint-Michel)[1].

Il ne dure que quelques minutes et n'a lieu que deux fois par jour et en période de grande marée[1].

C'est un phénomène bien connu en Amazonie, au Canada, en Chine, en Grande Bretagne... (au total au moins 80 rivières sont sujettes au mascaret), mais aussi en France : sur la Gironde, la Seine et dans la Manche[1].

Où observer le mascaret dans la Manche

Mascaret sur la Sélune à Pontaubault

La vague qui fait en moyenne 50 cm peut être plus haute (70 cm voire plus) : le vent et la pression atmosphérique peuvent modifier l’horaire et la hauteur de la marée. Un vent dominant, venant du large, conjugué avec des basses pressions aura comme effet d’augmenter la hauteur (l’effet inverse se vérifiant de la même façon : vent de terre et hautes pressions diminuent la hauteur)[1]. C'est toujours une surprise.

Manifestations liées au mascaret

Vu du Grouin du Sud

Il est fréquent de voir des sportifs profiter du plaisir de surfer sur la barre, en kayak ou en paddle, mais il faut être bien entraîné car la force du courant est surprenante.

À Pontaubault, une association organise des festivités lors du passage du mascaret[2].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Exposition sur le mascaret, Écomusée de la baie du Mont-Saint-Michel, 2015.
  2. « Mascaret à Pontaubault. Grand spectacle sur la Sélune », Ouest-France, 21 février 2015 (lire en ligne).

Article connexe