Léon Blouet

De Wikimanche

Léon Blouet, né à Hambye le 19 janvier 1893, mort à Sourdeval le 8 août 1971, est une personnalité catholique et un écrivain de la Manche.  

Au cœur de la bataille de Mortain

Historien du Mortainais comme son ami le docteur Jules Buisson, le chanoine Léon Blouet appartient à la pléïade des grands érudits de la Manche. Né dans une famille très pauvre, ordonné prêtre en 1922, il est vicaire à Carentan et à Saint-Lô, avant de devenir curé à Mesnil-Villeman [1]. Il est archiprêtre de Mortain de 1933 à 1948 [2].

Homme d’une très riche personnalité, passionné d’histoire et d’archéologie, Léon Blouet mène durant toute sa vie un double apostolat de prêtre et d’écrivain. Il accède à la notoriété en faisant connaître au monde des savants ce coffret unique au monde qu’est le « Chrismale de Mortain »[1]. Il est aussi l’auteur de publications sur messire Antoine Paté, célèbre curé de Cherbourg, qui fut son modèle, sur Camille Corot, Émile Littré et Barbey d'Aurevilly (aurevillien fervent, il a apporté une précieuse contribution à l’étude des sources du Chevalier des Touches), sur les personnages célèbres et l’histoire du Mortainais, etc. [1]

Sous le pseudonyme de Pilgrim, il écrit de nombreux articles dans Les Annales du Mont Saint-Michel [1]. Il publie également sous les autres pseudonymes de Fra Léo, Noël d'Aillerie, etc. [3].

Mais, plus que L’Armoire de Madame Barbey du Motel ou Les Deux Jeanne, son œuvre la plus connue est probablement son Mortain en flammes, qui relate l’enfer des bombardements du 14 juin 1944. L’archiprêtre de Mortain a vécu ces heures tragiques de fer et de feu en première ligne [1]. Avec un courage exemplaire, le chanoine Léon Blouet secourt les blessés sous les bombes [1]. Son comportement le rend suspect aux yeux des Allemands qui l’arrêtent sous l’inculpation d’espionnage. Incarcéré, il est délivré quelques jours plus tard par des soldats américains [1].  

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, éd. Eurocibles.
  2. « Blouet, léon », Persée, site internet, consulté le 14 septembre 2018.
  3. Supplément ronéotypé à la Revue de la Manche, n° 53, janvier 1972.

Voir aussi