Différences entre versions de « Raymond Robin »

De Wikimanche

(complément)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Raymond Robin''', né vers [[1907]] et fusillé à [[Beaucoudray]] le [[15 juin]] [[1944]] à 37 ans, est un [[Résistance dans la Manche|résistant]] de la [[Manche]].
+
'''Raymond Robin''', né le [[13 mai]] [[1907]] et fusillé à [[Beaucoudray]] le [[15 juin]] [[1944]] à 37 ans, est un [[Résistance dans la Manche|résistant]] de la [[Manche]].
  
Il est le père de [[Jean Robin|Jean]] et [[Max Robin]], les deux enfants photographiés par un soldat américain dans les ruines de [[Saint-Lô]], [[Rue des Noyers (Saint-Lô)|rue des Noyers]], lors de la libération de la ville en [[1944]]  <ref>« 70e à Saint-Lô. Sally Howie, William Notley et Max Robin honorés », ''Ouest-France'', site internet, 18 juillet 2014 [https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/70e-saint-lo-sally-howie-william-notley-et-max-robin-honores-2707676 ''(lire en ligne)''].</ref>.
+
Il est agent des PTT à Saint-Lô et le père de [[Jean Robin|Jean]] et [[Max Robin]], les deux enfants photographiés par un soldat américain dans les ruines de [[Saint-Lô]], [[Rue des Noyers (Saint-Lô)|rue des Noyers]], lors de la libération de la ville en [[1944]]  <ref>« 70e à Saint-Lô. Sally Howie, William Notley et Max Robin honorés », ''Ouest-France'', site internet, 18 juillet 2014 [https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/70e-saint-lo-sally-howie-william-notley-et-max-robin-honores-2707676 ''(lire en ligne)''].</ref> <ref>« Lettre d’une rescapée du maquis de Beaucoudray (Tourlaville, 2 janvier 1945). », ''Didacdoc n°20'', [http://www.archives-manche.fr/Histoire-et-documents/p1659/Lettre-d-une-rescapee-du-maquis-de-Beaucoudray-Tourlaville-2-janvier-1945 ''(télécharger)''] consulté le 2 juin 2018.</ref>.
  
 
{{Notes et références}}
 
{{Notes et références}}

Version du 2 juin 2018 à 17:40

Raymond Robin, né le 13 mai 1907 et fusillé à Beaucoudray le 15 juin 1944 à 37 ans, est un résistant de la Manche.

Il est agent des PTT à Saint-Lô et le père de Jean et Max Robin, les deux enfants photographiés par un soldat américain dans les ruines de Saint-Lô, rue des Noyers, lors de la libération de la ville en 1944 [1] [2].

Notes et références

  1. « 70e à Saint-Lô. Sally Howie, William Notley et Max Robin honorés », Ouest-France, site internet, 18 juillet 2014 (lire en ligne).
  2. « Lettre d’une rescapée du maquis de Beaucoudray (Tourlaville, 2 janvier 1945). », Didacdoc n°20, (télécharger) consulté le 2 juin 2018.