Bouillie de sarrasin

De Wikimanche

Révision datée du 27 mai 2020 à 17:51 par MomoBot (discussion | contributions) (ajout modèle notes et references)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La bouillie de sarrasin (ou sarrazin) est une spécialité culinaire de la Manche.

Consommation

Jean Fleury indique qu’au début du XIXe siècle, elle représentait avec le pain d’orge et les produits à base de porc, la nourriture principale du Nord-Cotentin [1].

La farine de sarrasin était également utilisée les jours de fête, pour la confection de la galette[1].

Recette

Ingrédients
  • 2 litres de lait entier
  • 1 litre d'eau
  • 1 livre de farine de sarrasin
  • 50 g de farine de blé
  • Une pincée de sel
Préparation
  • Dans une grande cocotte en fonte, bien délayer les farines de sarrasin et de blé avec l'eau et le lait.
  • Porter à ébullition tout en remuant. En cuisant, la préparation durcit.
  • Continuer à remuer énergiquement. Dès ébullition, laisser cuire 10 minutes tout en remuant plus modérément.
  • Ajuster la consistance selon votre goût en ajoutant plus ou moins de lait.
  • Servir immédiatement dans une assiette creuse. Former un cratère au milieu pour y déposer une grosse noix de beurre. Avec une cuillère à soupe, se servir sur les flans du cratère sans prendre tout le beurre.
Battous

Une fois refroidi, le reste de bouillie peut se manger, en ce qu'on appelle des "battous": découpés en tranches et réchauffés, frits sur la tuile.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jean Fleury, « Notions générales sur la Ville et l’Arrondissement », in Jean Fleury et Hippolyte Vallée, Cherbourg et ses environs - Nouveau guide du voyageur à Cherbourg, Cherbourg, Impr. de Noblet, 1839, p. 2-18.

Voir aussi

Liste de recettes de la Manche