René Metzinger

De Wikimanche

Portrait de René Metzinger

René Paul Metzinger, né à Équeurdreville le 14 novembre 1913 et mort à Kenchela (Algérie) le 11 juillet 1955, est une personnalité militaire de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

René Metzinger est le fils d'Irénée et de Madeleine Cordier.

Il est de la Ixe promotion de l’École d'état-major de Compiègne. Il est sous-lieutenant au 172e régiment d'infanterie de forteresse (R.I.F.) lors de la mobilisation en septembre 1939. Il prend me commandement de la 1ère compagnie d'équipage d'ouvrage du 70e R.I.F. Il est blessé lors des actions menées contre les Allemands. Il est fait prisonnier en juin 1940 et interné à l'oflag VIB.

Resté dans l'Armée après la capitulation de l'Allemagne en 1945, il participe comme chef de bataillon aux opérations de maintien de l'ordre en Algérie.

Il est mortellement blessé au djebel Haminat Guerra lors d'une embuscade rebelle contre sa patrouille de reconnaissance.

La mention « Mort pour la France » lui est attribuée.

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur à titre posthume en 1956
  • Croix de guerre

Hommages

  • Son nom est mentionné sur les monuments commémoratifs suivants :
    • Monument aux morts de Guéret (Creuse)
    • Monument commémoratif A.F.N. de Cherbourg
    • Mémorial départemental A.F.N. à Ajain (Creuse)
    • Mémorial départemental A.F.N. à Saint-Lô
    • Plaque commémorative de l’École d'état-major à Compiègne (Oise)

Source