Havre de Surville

De Wikimanche

Chargement de la carte...

Le havre de Surville est un petit estuaire de la Manche, situé à Surville, Glatigny et Saint-Rémy-des-Landes.

Présentation

Il couvre une superficie de 70 hectares.

La Dure s'y jette.

Il s'agit de la première acquisition du Conservatoire du littoral dans la Manche, en 1976 [1].

Il est inclus dans le site Natura « Littoral ouest du Cotentin, de Saint-Germain-sur-Ay au Rozel » [1].

Par grande marée, la mer vient jusqu'à la route touristique.

Le havre de Surville s'ensable de plus en plus, et il pourrait avoir disparu dans 100 ans. Autrefois, il s'étendait du village de la Renaudière jusque sous Saint-Rémy-des-Landes (voir les cartes Cassini). Avant la construction de la route touristique, il allait jusqu'au château « écossais ». La progression de la mer est stoppée par des portes à flots sous la route. Des digues ont été élevées sous Saint-Rémy-des-Landes afin d'y constituer des « polders » où sont cultivés des légumes.

Faune

On y trouve abondamment, entre autres, des tritons crêtés et marbrés, des salamandres, des pélodytes ponctués, des crapauds calamites et accoucheurs, des rainettes vertes, ainsi que tadornes, vanneaux, bernaches, oies sauvages.

Une station de liparis de Loësel, espèce d’orchidée particulièrement rare qu’on pensait disparue de Basse-Normandie, y a été découverte [1].

Flore

On y trouve salicorne, lavande de mer, oyats, petits roseaux (rôs), lèche.

Bibliographie

  • Félix Hinschberger, Geneviève Coude-Gaussen et Emmanuel Leplumey, « Progradation du cordon littoral et ensablement du havre de Serville depuis 45 ans », Norois, t. 42, n° 165, 1995, pp. 89-97, (Lire en ligne)

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Site internet du Syndicat mixte des espaces littoraux de la Manche (Symel) [1], consulté le 3 juillet 2012.

Article connexe

Lien externe