Chapelle de Pain d'Avaine

De Wikimanche

Chapelle de Pain d'Avaine

La chapelle Notre-Dame de la Miséricorde et du Rosaire de Pain-d'Avaine ou chapelle de Pain d'Avaine est un édifice catholique à Isigny-le-Buat.

Elle aurait été bâtie en 1574 à l'initiative d'Alain Davalis, prêtre et professeur à Paris, et agrandie en 1613, date inscrite sur le linteau de la porte latérale.

En 1635, elle est annexée à la cure du Buat.

Peu maltraitée durant la Révolution, son calice et ses ornements étant cachés par la famille Davalis, la chapelle est rénovée en 1812 et manque de devenir école communale en 1830.

En 1859, elle échappe à la destruction prévue par un projet de construction d'une église pour desservir Isigny et Le Buat, et devient propriété de la famille Davalis en 1864, tout en conservant sa vocation religieuse.

Lentement dégradée, la chapelle est restaurée par le chanoine Bindet, natif de Virey, professeur à l'Institut Notre-Dame d'Avranches, et par la commune en 1977. Elle est rachetée par la mairie en janvier 1984. Sont alors mis en œuvre des travaux, en lien avec le comité de restauration créé en 1984, aboutissant à l'inauguration du 23 mars 1986.

Parmi le mobilier de la chapelle, retrouvé sur place ou offert par Bernard Pinel, on peut noter un retable représentant la Miséricorde de la Vierge, des statues en bois polychrome des saints Marc, Michel, Martin, Sébastien, des saintes Anne et Noteburge, d'un évêque, d'un pèlerin. L’autel d’origine et une croix de pierre se trouvent dans le square attenant.

Propriété communale, elle abrite toujours des offices.

Source

  • Georges Dodeman, Le Buat, histoire-isigny-le-buat65.over-blog.com.