Église Saint-Vigor (Champeaux)

De Wikimanche

L'église Saint-Vigor
Clocher ajouré de Champeaux

L'église Saint-Vigor de Champeaux est un édifice catholique de la Manche.

Histoire

L'église, dédié à saint Vigor, est fondée au 12e siècle par Guillaume de Saint-Jean[1]. Elle a d'abord été donnée à l'abbaye de La Lucerne par Gilbert de Champeaux en 1162. La cure était estimée à six cents livres en 1648, réduite à quatre cents en 1698[2].

Si ce n'est une fenestrelle et un contrefort mentionné par Édouard Le Héricher[3], il ne reste pas de trace de l'église initiale[1] reconstruite au 16e siècle[4].

C'est une de ces rares ecclésioles à avoir conservé leur campanile, à trois tinterelles triangulaires, couronnées d'accolades avec un écusson, cinq pinacles, deux gargouilles, le bien et le mal, un ange et un crapaud[3].

Son porche latéral gothique, construit en 1617, est composé d'un arc brisé entre deux contreforts surmonté une statue de saint Fiacre[1]. Elle subira de nombreuses transformations au fil des siècles.

Elle subit un incendie en 1911.

La foudre détruit son clocher-arcade le 10 octobre 2000, il est reconstruit à l'identique[1].

Bibliographie

  • Joseph Couraye du Parc, « L'église de Champeaux », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc....Manche, partie 2, éd. Lemasle & Cie, Le Havre, 1899, p.245 (lire en ligne)

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « L'église Saint Vigor », site de la commune de Champeaux.
  2. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878.
  3. 3,0 et 3,1 Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, volume 2, Tostain, 1846.
  4. Société d'archéologie, littérature, sciences & arts des arrondissements d'Avranches et de Mortain, Avranches, 1892

Liens internes

Lien externe