Dragueville

De Wikimanche

Dragueville est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui rattachée au Mesnil-Villeman.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Dragevilla 1185/1189 [copie] [1], 1192 [copie] [2].
  • Draguevill[a] 1203 [3].
  • Draguevilla ~1280 [2].
  • ecclesi[a] de Draguevilla 1332 [4].
  • Draguevilla 1351/1352 [5].
  • Dragueville 1634 [6].
  • Dracqueville 1612/1636 [7].
  • Draqueville 1677 [8], 1689 [9], 1694 [10], 1695 [11], ~1700 [12].
  • Dracqueville 1713 [13].
  • Draqueville 1716 [14], 1719 [15], 1720 [16], 1757 [17], 1758 [18], 1768 [19].
  • Dragueville 1753/1785 [20].
  • Dracqueville 1793 [21].
  • Dragueville 1804 [22], 1830 [23], 1837 [24], 1835/1845 [25], 1878 [26], 1903 [27], 1978, 1993 [28].
  • Dracqueville 1978, 1993 [28].
  • Dragueville 2007 [29].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est selon toute probabilité l'anthroponyme d'origine germanique continentale (francique) Drago [30], [31], [2], d'où le sens global de « domaine rural de Drago ». Comme le fait remarquer Marie-Thérèse Morlet [30], le toponyme a sans doute été créé à partir d'une forme adjectivale de Drago accordée au féminin avec villa, c'est-à-dire °Draga « de Drago ». Ce type toponymique semble se retrouver en Seine-Maritime dans le nom de l'ancienne commune de Dracqueville (Dragevilla m-12e s.), aujourd'hui rattachée à Saint-Pierre-Bénouville.

On notera dans les deux cas un assourdissement non motivé de la consonne [g] > [k], qui se révèle occasionnel dans le cas de Dragueville, noté Dra(c)queville aux 17e et 18e siècles (et encore sporadiquement au 20e s.), mais qui a fini par s'imposer dans celui de Dracqueville.

Drago est l'hypocoristique des noms germaniques dont le premier élément est drag-. Ce dernier se rattache probablement au verbe dragan « porter, supporter » [32].

Histoire

Elle fusionne en l'an III (1794-1795)[33] avec Le Mesnil-Villeman.

Démographie

Évolution démographique depuis 1793 (Sources : Cassini [34] et INSEE [35])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
271
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
.... - ....
.... - ....
À compléter.

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Notre-Dame.
  • Patron (présentation) : patron laïc, le seigneur du lieu; Robert de Percy en 1332.
  • Fête patronale : ?

Notes et références

  1. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, p. 399, § DCCLIII; Jean Adigard des Gautries, in Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 35, date cette forme de 1187.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 112-113.
  3. Thomas Stapelton, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, Société des antiquaires de Londres, Londres, t. II, 1844, p. 514.
  4. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 352E.
  5. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 370E.
  6. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BnF].
  7. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BnF, ms. fr. 4620].
  8. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  9. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BnF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  10. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  11. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  12. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  13. Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  14. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  15. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  16. Jean-Baptiste Homann, Tabula Ducatus Britanniæ Gallis / le Gouvernem[en]t General de Bretagne, Nuremberg, 1720.
  17. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 13.
  18. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  19. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Bretagne, Paris, 1768.
  20. Carte de Cassini.
  21. Site Cassini.
  22. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 190b.
  23. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 425b.
  24. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 629a.
  25. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  26. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 330.
  27. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  28. 28,0 et 28,1 Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  29. Carte IGN au 1 : 25 000.
  30. 30,0 et 30,1 Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. 290b-291a.
  31. Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. II, 1991, p. 932, § 16649.
  32. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. I (les noms issus du germanique continental et les créations gallo-germaniques), 1968, p. 74a.
  33. Le site Cassini donne comme date 1793.
  34. Population avant le recensement de 1962
  35. INSEE : Population depuis le recensement de 1962