Troisième étape du Tour de France 1922

De Wikimanche

Robert Jacquinot, vainqueur à Brest.

La 3e étape du Tour de France 1922 a lieu le jeudi 29 juin 1922 entre Cherbourg et Brest (Finistère).

C'est la sixième fois que le Tour de France organise une étape Cherbourg-Brest.

Le Français Robert Jacquinot s'impose au sprint et conserve son maillot jaune.

Résumé général

Firmin Lambot, vainqueur final.

Le Belge Firmin Lambot (Peugeot-Wolber), 36 ans, déjà vainqueur en 1919, remporte cette 16e édition du Tour de France, disputée du 25 juin au 23 juillet. Il couvre les 5 375 kilomètres en 222 h 08' 06", soit à la moyenne de 24,196 km/h. Il devance le Français Jean Alavoine de 41' 15" et son compatriote Félix Sellier de 42' 02". 120 coureurs prennent le départ à Argenteuil (Seine).

L'étape Cherbourg-Brest

L'étape Cherbourg-Brest couvre 405 kilomètres.

Le Français Robert Jacquinot porte le maillot jaune de leader. 91 coureurs sont encore en course.

Le départ est donné à 2 h du matin par beau temps et une légère brise de nord-ouest [1]. À Coutances, un peloton de 30 coureurs passe à 5 h 10 [1]. Le Cherbourgeois Jules Lebreton compte six minutes de retard [1]. Il est 6 h 21 quand le peloton traverse Granville [1]. À 8 h 05, les coureurs sont à Pontorson, emmenés par le Belge Philippe Thys [1]. À 12 h 40, à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) 3 000 personnes applaudissent le passage des coureurs [1].

À Morlaix (Finistère), où a lieu un ravitaillement, le peloton de tête composé de 24 coureurs passe à 16 h 52 avec une heure et demie de retard sur l'horaire prévu [2].

Arrivés à Brest à 19 h 35, 24 coureurs se disputent la victoire devant une foule « considérable » [1]. Le Français Robert Jacquinot y devance deux Français, Honoré Barthélémy et Romain Bellenger [1].

Onze abandons sont enregistrés au cours de cette étape, dont celui du Belge Léon Scieur, l'un des favoris[1], et du Cherbourgeois Jules Lebreton. Il ne reste plus que 80 coureurs en course [2].

Robert Jacquinot conserve son maillot jaune.

Classement individuel de l'étape

Rang Coureur Équipe Temps Écart
1 Jacquinot (France) Peugeot-Wolber 17 h 34' 44" -
2 Barthélémy (France) Automoto-Wolber m.t.
3 Bellenger (France) Peugeot-Wolber m.t.
4 H. Heusghem (Belgique) Peugeot-Wolber m.t.
5 Gay (Italie) Bianchi-Salga m.t.
6 Christophe (France) Automoto-Wolber m.t.
7 Degy (France) Peugeot-Wolber m.t.
8 Rossius (Belgique) La Française m.t.
9 Lenaers (Belgique) Automoto-Wolber m.t.
10 Lambot (Belgique) Peugeot-Wolber m.t.

Classement général de l'étape

Rang Coureur Équipe Écart
1 Jacquinot (France) Peugeot-Wolber -
2 Christophe (France) Automoto-Wolber à 9' 06"
3 Tiberghien (Belgique) Peugeot-Wolber à 15' 36"
4 Sellier (Belgique) Alcyon-Dunlop à 18' 56"
5 Bellenger (France) Peugeot-Wolber à 20' 17"
6 Rossius (Belgique) La Française à 21' 44"
7 Thys (Belgique) Peugeot-Wolber à 27' 03"
8 Despontin (Belgique) Peugeot-Wolber à 30' 25"
9 Barthélémy (France) Automoto-Wolber à 36' 20"
10 Degy (France) Peugeot-Wolber à 42' 27"

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 et 1,8 « Le Français Jacquinot triomphe devant les Brestois », L'Ouest-Éclair, 30 juin 1922.
  2. 2,0 et 2,1 « Le Tour de France 1922 », La Résistance, 1er juillet 1922.

Liens internes