Stanislas Lalanne

De Wikimanche

Mgr Lalande.

Stanislas Lalanne, né à Metz (Moselle) le 3 août 1948, est une personnalité religieuse catholique de la Manche.

Il est évêque de Coutances et d'Avranches de 2007 à 2013.

Biographie

Il est le fils d'Albert Lalanne, officier du génie, et d'Odile Martin-Saur.

Études

Stanislas Lalanne va tout d'abord au collège puis au lycée à Versailles (Yvelines). Il poursuit ses études à Constantine (Algérie) et à Baden-Baden (Allemagne) avant d'entrer au grand séminaire de Versailles (Yvelines).

Ses études supérieures le portent à fréquenter les universités de Tübingen (Allemagne) et de Paris IV, séjours entrecoupés de son passage au séminaire des Carmes à Paris. Il obtient une maîtrise de théologie accompagnée d'une habilitation au doctorat et d'une licence d'allemand.

Ministères

Stanislas Lalanne est ordonné prêtre le 8 novembre 1975 et exerce au sein du diocèse de Versailles. Pendant cinq ans (1975-1980), il est aumônier au lycée Hoche à Versailles. Il a par la suite la responsabilité de tous les établissements scolaires de la ville, puis de l'ensemble des aumôneries du diocèse (1980-1985).

En 1985, il devient secrétaire de la Commission épiscopale de l’enseignement religieux et directeur du Centre national de l’enseignement religieux (CNER), postes qu'il occupe jusqu'en 1993. En parallèle, il est auditeur à l'Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN) à partir de 1992. En 1993, il est nommé curé de la paroisse Sainte-Pauline au Vésinet (Yvelines). Il n'y reste qu'un an avant de s'installer à Élancourt-Maurepas, toujours dans son département d'adoption. Il est curé de la paroisse de 1994 à 1999, mais occupe également d'autres fonctions : directeur du centre de presse des Journées mondiales de la jeunesse en 1997 et vicaire épiscopal chargé de la pastorale de la communication pour le diocèse de Versailles (1997-1999). Une promotion importante lui est offerte en 1999 : il devient secrétaire général adjoint et porte-parole de la Conférence des évêques de France, position qu'il occupe deux ans avant d'en devenir le secrétaire général (2001-2007).

Ordination épiscopale

Le travail de Stanislas Lalanne est largement reconnu au sein de l'Église catholique. Il est consulteur du Conseil pontifical pour les communications sociales à partir de 2006 et surtout est nommé évêque du diocèse de Coutances et Avranches le 4 avril 2007 pour succéder à Mgr Jacques Fihey, démissionnaire.

La cérémonie d'ordination épiscopale a lieu en la cathédrale Notre-Dame de Coutances le 3 juin 2007. Cette cérémonie revêt un caractère exceptionnel puisque le dernier évêque ordonné à Coutances, Mgr Daniel, l'a été en 1853. Le nonce apostolique représentant de l'évêque de Rome en France et des évêques du monde entier sont présents pour la cérémonie et à son terme, Mgr Stanislas Lalanne préside l'eucharistie et devient officiellement évêque de Coutances et Avranches.

Mgr Stanislas Lalanne intervient dans le débat public entourant les mesures d'expulsion de Roms mises en œuvre sous la présidence de Nicolas Sarkozy en 2010. Sur Europe 1 le 23 août, il rappelle que « le travail de l'Église, c'est d'éveiller les consciences [1] ». Cette mise au point de l'évêque de Coutances et Avranches est ensuite reprise par l'ensemble des médias français[2].

Après six années passées dans la Manche, il est nommé évêque du diocèse de Pontoise (Val-d'Oise), par le pape Benoit XVI, le 1er février 2013. Il revient à Coutances à l'occasion de l'ordination de son successeur Laurent Le Boulc'h le 27 octobre 2013[3].

En 2016, il crée une polémique en déclarant ne pas savoir si la pédophilie, qu'il juge comme « un mal », est aussi « de l'ordre du péché » [4]. Prié par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de lever « toute ambiguïté » sur ses propos, le prélat demande « pardon » le lendemain à tous ceux qu'il a pu choquer et affirme cette fois que la pédophilie est « un péché objectivement grave » [5].

Bibliographie

  • Encyclopédie Théo, éd. Droguet & Ardant/Fayard
  • Encyclopédie des catéchistes Thabor, éd. Desclée
  • Faire le catéchisme, éd. Droguet & Ardant
  • Mon cahier du jubilé, éd. Tardy
  • Les Aventuriers de la foi, éd. Fleurus
  • Guide pour baptiser votre enfant, collection Théo poche, éd. Droguet & Ardant, 1999 (avec Martine Da et Olivier Leborgne)
  • Et qui donc est Dieu ?, éd. Bayard, 2001
  • Guide 2005 de l'Église catholique en France, éd. Mame, 2005 (avec la Conférence des évêques de France, ouvrage collectif)
  • Un évêque se confie, éd. Bayard, 2017

Notes et références

  1. AFP, 23 août 2010.
  2. liberation.fr, lepoint.fr, ladepeche.fr, letelegramme.com, republicain-lorrain.fr, info.france2.fr, etc.
  3. La Manche Libre, 3 octobre 2013.
  4. « L'évêque de Pontoise ne “saurait pas dire” si la pédophilie est un péché », AFP, 6 avril 2016, 13 h 37.
  5. « Propos sur la pédophilie : Mgr Lalanne “demande pardon” », AFP, 7 avril 2016, 11 h 20.