Saint-Maurice

De Wikimanche

Le Saint-Maurice est un bateau de pêche de la Manche.

Il s'agit d'un cordier en chêne de 15 mètres de long, construit en huit mois par les chantiers André Bellot à Barfleur et lancé en janvier 1950[1].

Il navigue à la voile ou au moteur.

Il pratique la pêche à la corde au large de Cherbourg. Son équipe se compose de huit à neuf marins[2].

En 1967, il est vendu à un armateur de Port-en-Bessin (Calvados) [1]. Il est spécialisé dans la pêche à la coquille Saint-Jacques en baie de Seine [2]. En 1991, il est racheté par deux pêcheurs locaux pour la navigation de plaisance[1]. Une association l'achète pour le remettre en état. Mais les fonds manquent. Le Saint-Maurice finit par couler en janvier 2004 dans le bassin Carnot à Honfleur (Calvados) [1].

L'association Cherbourg-Voiles cotentines le rachète et le ramène en mai 2006 à Tourlaville [1]. Un lent et patient travail de remise en état commence grâce à une vingtaine de bénévoles.

En 2008, le Saint-Maurice est classé à l'Inventaire supplémentaire départemental des monuments historiques » [2].

Bibliographie

  • « Le Saint-Maurice, bautier de Barfleur », Vikland, n° 32, février 2020

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Le dernier bautier de Barfleur est à Tourlaville », Reflets, n° 122, juin 2007, pp. 14-17 (Lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Thierry Dubillot, « La vie extraordinaire du Saint-Maurice », Ouest-France, 11 août 2012 (Lire en ligne).