Musique municipale d'Avranches

De Wikimanche

En 1935.

La musique municipale d'Avranches est une ancienne formation musicale de la Manche, basée à Avranches.

Histoire

La première société musicale à Avranches fut l'Institut de musique, fondé en 1798 par Louis Blondel Duclis, maire de la ville[1].

Durant une cinquantaine d'années, la Musique du collège d'Avranches, aussi renommée que le collège lui même, enchanta également la ville au 19e siècle[1].

Créée en 1831 la Musique de la Garde nationale d'Avranches est présente à l'inauguration de la statue de Valhubert en 1832 et, par la suite, anime tous les grands évènements de la cité : proclamation de la République en 1848, du Second Empire en 1852, accueil de personnalités, inaugurations, courses hipppiques, etc...[1]

Elle prend le nom de Musique municipale d'Avranches en 1871 après la dissolution des gardes nationales[1] et continue de prêter son concours aussi bien aux réjouissances qu'aux deuils de la ville ; elle joue également le rôle de musique militaire en accompagnant les départs de détachements[1].

Elle prend part à des tournois musicaux où elle recueille de nombreuses médailles qu'on accroche à sa bannière ; elle participe à son premier concours en 1865 à Saint-Lô et y décroche la médaille de vermeil, le dernier est au Havre en 1927[1].

La plupart de ses musiciens étant partis au combat, elle est mise en sommeil durant la Première Guerre mondiale[1]. En 1918, Jacques Durrua reprend la baguette et reconstitue l'harmonie municipale qui fusionne avec la fanfare Sainte-Cécile[1]. Lors des commémorations du centenaire le 19 juillet 1931, Yves Ponty joue avec le 41e Régiment d'Infanterie de Rennes ; il revient en 1932 pour diriger l'école de musique et fait prendre un nouvel essor à la « Cipale »[1].

En 1942, les filles sont admises à l'école de musique, une section cordes est créée permettant l'adjonction d'un groupe symphonique à la section harmonie[1].

Le 20 août 1944, la Musique municipale accompagne le général de Gaulle qui visite les villes détruites ; à partir de 1945 elle participe à un nombre croissant de concerts, défilés, manifestations patriotiques et fêtes de toute sorte, se déplaçant jusqu'à Saint-Gaudens en 1949 et 1951 et Korbach en 1965 dans le cadre des jumelages[1].

La musique municipale d'Avranches cesse son activité en 1996, lorsque la Communauté de communes du canton d'Avranches refuse de financer l'école de musique d'Avranches.

En 2009, selon la volonté de certains élus de la communauté de communes de revoir les musiciens jouer aux grandes occasions, 25 élèves de l'école de musique intercommunale dirigée par Christelle Lusley animent les célébrations du 8 mai à Saint-Loup[2].

En 2006, l'Ensemble vocal et instrumental de la baie dirigé par Pascal de Saint-Jores prend vie dans un autre registre.

Chefs d'orchestre

Notes et références

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 et 1,10 Jacques Simon et Michel Coupard, La Musique à Avranches, impr. Corlet, Condé-sur-Noireau, 2011, p. 12 -23.
  2. « L'Harmonie d'Avranches renait de ses cendres », La Manche Libre, site internet, 7 mai 2009.