Marie-Estelle Leclerc-Hardy

De Wikimanche

Marie-Estelle Leclerc-Hardy, née à Saint-Lô le 7 septembre 1916, et morte dans la même commune le 7 février 1999 (83 ans), est une personnalité économique et journalistique de la Manche.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle œuvre «comme assistante sociale auprès des familles démunies, guidée par de fortes convictions chrétiennes et humanistes » [1].

Le 26 novembre 1944, à Saint-Lô, elle est au côté de Joseph Leclerc-Hardy lorsque celui-ci lance l'hebdomadaire La Manche Libre.

Elle épouse Joseph Leclerc le 19 novembre 1945.

Elle assume, seule, la direction du journal à la mort de son mari, à partir de mai 1990, avant de la confier à l'un de ses six enfants, Benoît Leclerc (1953), déjà directeur général [1].

Elle meurt à 82 ans, des suites d'une longue maladie [1]. Elle affiche toute sa vie comme « une femme énergique, d'une grande rigueur, qui surmonta les épreuves familiales avec une foi profonde et un grand courage » [1]

Ses obsèques ont lieu le 9 février 1999 en l'église Notre-Dame à Saint-Lô [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Décès de Mme Joseph Leclerc-Hardy », Ouest-France, 9 février 1999.