Marcel Delaby

De Wikimanche

Marcel Delaby, né à Merville (Nord) en 1898, mort à Blainville-sur-Mer le 17 juin 1968, est une personnalité de la Manche.

« L’abbé Pierre cherbourgeois »

Marcel Delaby étudie à Paris puis en Belgique [1]. Dès 17 ans, il est dans les tranchées de Champagne, blessé à deux reprises [1]. La guerre finie, il participe à l’occupation de la Syrie.

De retour de l’armée, il entreprend des études d’ingénieur à l’École d’agriculture de Rennes (Ille-et-Vilaine) et arrive à Cherbourg en 1932 comme employé technique à la coopérative agricole de Cherbourg [1]. Militant syndical CFTC en 1938, il remplace Gérard Esperet au secrétariat d’action sociale, qui s’établit rue Tour-Carrée [1].

Pendant l’occupation, son sens social soulage bien des misères aux côtés du chanoine Lebas, de MM. Guilbert et Ryst [1]. La cantine de la rue du Château va jusqu’à servir 1 500 repas par jour, à l’heure des restrictions [1].

Après la guerre, avec modestie, il est toujours au service des plus humbles et des plus malheureux au Centre d’action sociale pour les aider à connaître et à obtenir leurs droits. Pionnier des caisses d’assurances sociales, il est aussi administrateur de la Caisse primaire de sécurité sociale à Saint-Lô, puis à Rouen (Seine-Maritime) [1].

Il est également membre des prud’hommes et conseiller municipal [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.