Marathon du Mont-Saint-Michel

De Wikimanche

Affiche 2014.

Le marathon du Mont-Saint-Michel est une épreuve d'athlétisme de la Manche.

Histoire

Créé en 1998, le marathon du Mont-Saint-Michel prend le départ à Cancale (Ille-et-Vilaine) et s'achève au Mont-Saint-Michel, au terme de 42,195 km.

Il rassemble chaque année, en mai, quelques-uns des meilleurs coureurs de réputation internationale, auxquels se mêlent de nombreux amateurs, soit autour de 5 000 participants représentant une trentaine de nations. En 2011, 3 838 athlètes prennent part à l'épreuve, sur 4 574 Inscrits [1], 3 670 en 2012 [2].

Le parcours.

Les vainqueurs reçoivent 3 000 € [3].

Environ 1 200 bénévoles concourent à l'organisation de l'épreuve qui attire près de 100 000 spectateurs tout au long du parcours [3].

En 2015, l'Association du marathon du Mont-Saint-Michel cède pour trois ans l'organisation de la course à Amaury Sport Organisation (ASO), société spécialisée dans l'organisation de manifestations sportives comme le Tour de France cycliste, pour lui donner « une dimension internationale » [4].

Selon les organisateurs, le marathon du Mont-Saint-Michel, est « la seule course en ligne française dont on peut voir l'arrivée dès le départ ».

En 2019, les organisateurs proposent quatre autres courses : le duo-marathon, le trail de l'archange (de Saint-Pair-sur-Mer au Mont-Saint-Michel) et le semi-marathon[5]. Ils remplacent le parcours en ligne du semi-marathon avec arrivée au Mont-Saint-Michel par un parcours en boucle avec départ et arrivée à Pontorson, provoquant la déception chez de nombreux participants qui n'auront pas le Mont-Saint-Michel en ligne de mire [6].

Palmarès

Hommes

  • 1998 : El-Hadi Moumou (Maroc) 2 h 21' 01
  • 1999 : Luc Metto (Kenya) 2 h 19' 20
  • 2000 : Julius Sugut (Kenya) 2 h 14' 22
  • 2001 : Julius Sugut (Kenya) 2 h 12' 37
  • 2002 : Patrick Tambwe (France) 2 h 13' 52
  • 2003 : Nelson Lebo (Kenya) 2 h 16' 08
  • 2004 : Olivier Nsimba (Rép. Congo) 2 h 08' 55
  • 2005 : Patrick Chumba (Kenya) 2 h 20' 42
  • 2006 : James Theury (France) 2 h 14' 51
  • 2007 : Mark Morogo Saina (Kenya) 2 h 15' 21
  • 2008 : Patrick Tambwe (France) 2 h 16' 40
  • 2009 : Jacob Kitur (Kenya) 2 h 15' 12
  • 2010 : Wilfried Cheseret (Kenya) 2 h 19' 33
  • 2011 : Jacob Kitur (Kenya) 2 h 11' 00
  • 2012 : Abraham Girma (Éthiopie) 2 h 11' 51
  • 2013 : Benjamin Bitok (Kenya) 2 h 12' 15
  • 2014 : Marius Kipserem (Kenya) 2 h 10' 56
  • 2015 : Éliud Magut (Kenya) 2 h 14' 15
  • 2016 : Moses Gaikarira (Kenya) 2 h 13' 39
  • 2017 : Lazarus Too (Kenya) 2 h 13' 51
  • 2018 : Nuno Carpinteiro (Portugal) 2 h 44' 11
  • 2019 : Moses Mwarur Kenya) 2 h 17' 17

Femmes

  • 1998 : Solange Roué (France) 3 h 03' 18
  • 1999 : Gaëlle Houitte (France) 2 h 47' 19
  • 2000 : Judith Nagy (Hongrie) 2 h 38' 07
  • 2001 : Valantina Lougenova (Russie) 2 h 40' 19
  • 2002 : Judith Nagy (Hongrie) 2 h 38' 20
  • 2003 : Corinne Raux (France) 2 h 37' 51
  • 2004 : Céline Cormerais (France) 2 h 37' 46
  • 2005 : Corinne Raux (France) 2 h 40' 30
  • 2006 : Marta Komu (Kenya) 2 h 37' 37
  • 2007 : Elisabeth Chemnveno (Kenya) 2 h 39' 20
  • 2008 : Laurence Klein (France) 2 h 41' 24
  • 2009 : Elena Kozhevnikova (Russie) 2 h 47' 46
  • 2010 : Svetlana Prétot (France) 2 h 40' 54
  • 2011 : Svetlana Prétot (France) 2 h 37' 46
  • 2012 : Gadise Fita (Éthiopie) 2 h 36' 56
  • 2013 : Daketo Ayantu (Éthiopie) 2 h 35' 56
  • 2014 : Irene Mogaba (Kenya) 2 h 43' 25
  • 2015 : Alemayehu Hayimanot (Éthiopie) 2 h 37' 19
  • 2016 : Alemayehu Hayimanot (Éthiopie) 2 h 43' 30
  • 2017 : Medina Deme (Éthiopie) 2 h 45' 09
  • 2018 : Prisca Jemeli Kiprono (Kenya) 2 h 52' 30
  • 2019 : Faith Kipsum (Kenya) 2 h 42' 31

Records

Hommes

  • 2 h 08' 55 par Olivier Nsimba (Rép. Congo) en 2004

Femmes

  • 2 h 35' 56 par Daketo Ayantu (Éthiopie) en 2013.

Notes et références

  1. Ouest-France, 30 mai 2011.
  2. Ouest-France, 15 mai 2012.
  3. 3,0 et 3,1 Dimanche Ouest-France, 29 mai 2011.
  4. « Le marathon du Mont cède son organisation à ASO », Ouest-France, 26 octobre 2015.
  5. Site officiel, consulté le 3 mai 2015.
  6. Narcisse El Gourari, « Le semi-marathon du Mont sans le Mont », Ouest-France, 2 mai 2019.

Lien interne

Lien externe