Léon Pilois

De Wikimanche

Léon François Désiré Martial Pilois, né à Granville le 29 mai 1911 [1] et mort à Nogent-sur-Seine (Aube ) le 22 mai 2009 [2], est un déporté de la Manche.

Léon Pilois est déporté par le convoi qui part de Compiègne-Royallieu (Oise) le 16 septembre 1943 à destination de Buchenwald. Douchin, Hébert, Houel, Joubier, Roussel, Launay, Le Chartier, Lelong, Mellenne, Duval et Travaille se trouvent dans ce même convoi emportant 941 prisonniers.

À son arrivée au camp de Buchenwald, il se voit attribuer le numéro matricule 21653. Il est ensuite transféré à Magdeburg. Il fait partie du kommando Schönebeck encore appelé Julius et y travaille pour la firme Junkers à la fabrication de pièces d'avion.

Léon Pilois est libéré et de retour au pays à une date indéterminée.

Il meurt le 22 mai 2009, âgé de 97 ans.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2009.
  2. « Acte de décès n° 34 - État-civil de Nogent-sur-Seine - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2009.

Source