Jean-Thomas Claston

De Wikimanche

Jean-Thomas Claston, né à Équeurdreville le 5 octobre 1773, mort le 16 juillet 1866, est une personnalité intellectuelle de la Manche.  

Soixante ans à la Société académique de Cherbourg

Ce nom à consonnance anglaise apparaît à Équeurdreville dès 1510.

Dès la première réquisition, il choisit la marine et embarque pour onze mois comme novice sur Le Brillant, stationnaire de la rade de Cherbourg.

Il est nommé ensuite instituteur sur la flûte Le Dromadaire le 23 mars 1795. Il y reste sept mois et demi jusqu’à la suppression des instituteurs de la Marine.

Admis à l’École polytechnique, il suit les cours pendant deux ans. Mais de santé fragile, il doit revenir à Cherbourg où il donne des leçons particulières de mathématiques et de navigation.

Il est professeur, puis directeur de l’école secondaire et enfin principal du collège jusqu’à sa retraite en 1830.

On l’a dit, sa santé était fragile, mais il vécut, comme Fontenelle, très âgé apportant son concours à la Société nationale académique de Cherbourg, qui l’avait nommé membre titulaire le 17 septembre 1807, le même jour que les vénérables Augustin Asselin, Victor Avoyne de Chantereyne, le baron Cachin et l’abbé Demons.

À sa mort, dans sa 94e année, il est le doyen de la société et, sans doute, avec soixante années de présence, l’un des membres au mandat le plus long, tous siècles confondus !

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562