Jean-Claude Dauvin

De Wikimanche

Jean-Claude Dauvin, né à Blainville-sur-Mer le 28 septembre 1952, est une personnalité scientifique de la Manche.

Formation

Il est le fils du forgeron, maréchal-ferrant de Gonneville.

Après un baccalauréat D au Lycée Charles-François-Lebrun de Coutances, il obtient une maîtrise de biologie animale à l'Université de Caen, un DEA en 1976. Après sa thèse de 3ème cycle en Océanographie Biologie soutenue en 1979 à l'Université Paris VI, il obtient une thèse d’Etat ès Sciences Naturelles en 1984 à l'université Paris VI. Il effectue un Post doctorat à l'Université Laval à Québec et à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1986-1987.

Titres

  • Professeur de classe exceptionnelle des universités à l’Université de Caen-Basse-Normandie UMR CNRS 6143 M2C (Morphologie continentale et côtière)
  • Directeur-adjoint de l’UMR CNRS 6143 M2C
  • Président du Comité scientifique de suivi aluminium Gardanne nommé par le Préfet des Bouches du Rhône en 1994.
  • Vice-président du Conseil scientifique de l’estuaire de la Seine nommé par le Préfet de la région Haute-Normandie.
  • Membre du Conseil scientifique du patrimoine naturel (CSRPN) de Basse-Normandie nommé par le Préfet de la Région Basse-Normandie. Président de la CIMEL (Commission inter-régionale Mer et Littoral)
  • Membre de la Structure de suivi scientifique Manche orientale(3 SMO) par arrêté préfectoral du 29 mai 2012 (Extraction de Granulats de la Manche orientale)
  • Membre du Conseil scientifique du programme LITEAU du Ministère chargé de l’environnement
  • Membre expert de l’AERES en 2007
  • Membre du Conseil d’administration et scientifique du CREC (Centre de Recherche en Environnement Côtier) de l’Université de Caen Basse-Normandie

Parcours professionnel

  • CR CNRS de 1981 à 1990 ;
  • Professeur au MNHN de 1991 à 1997 ;
  • Professeur des Universités d’octobre 1997 à octobre 2010 à l’Université de Lille 1, où il dirige le laboratoire créé par Maurice Durchon en 1959 ;
  • Professeur à l’Université de Caen Basse-Normandie en 2010.

Distinction

  • Médaille de bronze du CNRS en 1984

Recherches

  • Approche écosystémique de l’écosystème littoral et côtier Manche-Mer du Nord à plusieurs échelles de temps et d’espace (de la semaine au long terme ; de l’échelle locale à la méso-échelle).
  • Impacts anthropiques sur les habitats marins : pollution pétrolière, eutrophisation, extraction de granulats, implantation d’éoliennes en mer. Relations benthospélagos : processus biologiques à l’interface eau-sédiment.
  • Fonctionnement et production biologique des écosystèmes benthiques.
  • Cumul d’Impacts.
  • Modélisation des réseaux trophiques. Évolution à long-terme.
  • Fonctionnement, gestion et préservation de l’écosystème de l’estuaire de la Seine.
  • Inventaire de la faune de la Manche. Développement durable et préservation du patrimoine naturel littoral.
  • INTERREG RECIF : colonisation de récifs artificiels construits à partir d’éco-matériaux (coquilles de bivalves), en Collaboration à l’ESITC Caen
  • PROJET LIFE Pêche à pied coordonné par l’AAMP : estimation des stocks de palourdes et de praires sur la côte ouest du Cotentin et impacts des engins de pêche sur la ressource.
  • Projet EC2CO en collaboration avec le LOG Wimereux : espèces de décapodes invasifs du genre Hemigrapsus.
  • Projet ANR BIOVAL du RESOMAR : valorisation de la base de données benthiques, suffisance taxonomique.
  • Projet GEDANOR rade de Cherbourg collaboration INTECHMER : impact des élevages de saumon sur les habitats benthiques.

En retraite depuis 2017, il est conseiller scientifique de l'Association pour une pêche à pied respectueuse de la ressource (APP2R) dont le siège social est à Agon-Coutainville.