Georges Moteley

De Wikimanche

Un grain, la Hague, de Georges Moteley, huile sur toile de 1907, exposée au Musée Thomas-Henry de Cherbourg-Octeville.

Georges Moteley, né à Caen (Calvados) le 14 juillet 1865, mort au Vésinet (Yvelines) le 23 avril 1923, est un peintre de la Manche.

Il a connu une certaine notoriété nationale avec des paysages peints de manière académique.

Il se passionne pour les paysages autour de Clécy (Orne), où il vit, puis il se fixe dans la Hague, à Omonville-la-Rogue, où il trouve une nouvelle inspiration.

La Revue illustrée du Calvados résume ainsi ce tournant : « Pour quelque temps, il semble avoir abandonné les vallons qui l'ont si longtemps épris. Il s'est laissé entraîner vers la mer, et là, il a développé peut-être sa fougue de coloriste et de compositeur. Il peint les coups de vent, les tempêtes, les ciels orageux comme il peignait les mers de verdure et la tourmente des forêts. Il semble que c'est en matelot qu'il lutte contre le mauvais temps et, pour peindre ses vagues écumantes, il a dû amarrer son chevalet aussi vigoureusement que les pêqueux de la Hague amarrent leurs bateaux. » [1].

Durant cette période, il peint notamment Barfleur et la plage de Siouville-Hague.

Notes et références

  1. La Revue illustrée du Calvados, janvier 1910.