Forêt de Scissy

De Wikimanche

La forêt de Scissy est une forêt mythique de la Manche, située dans la baie du Mont-Saint-Michel.

Une tradition affirme que le Mont-Saint-Michel était entouré d'une épaisse forêt jusqu'en 709, date à laquelle elle aurait été engloutie par un fabuleux raz-de-marée. Cette forêt, lit-on souvent, englobait « non seulement les trois pointes granitiques de la baie - Tombelaine, le mont Dol et le mont Tombe, aujourd'hui Saint-Michel - mais aussi l'actuel archipel de Chausey qui était aux temps anciens accessible à pied » [1].

Cette légende s'appuierait sur la mauvaise interprétation d'un manuscrit du Xe siècle racontant l'histoire du Mont-Saint-Michel.

Aubert a envoyé deux messagers au mont Gargan pour qu'ils en rapportent de précieuses reliques. Lorsqu'ils reviennent en Normandie, avec un morceau de voile du paradis et un fragment de marbre de l'autel consacré à l'archange lui-même, ils ne reconnaissent pas le paysage, les grèves ayant été déboisées.

Au fil des siècles, leur récit a été déformé et le défrichage est devenu un raz-de-marée. Dans son ouvrage De l'état ancien et de l'état actuel de la baie du mont Saint-Michel, publié à Paris en 1929, l'abbé François Manet a accrédité cette légende [1].

Bibliographie

  • François Manet, De l'état actuel et ancien des environs de Saint-Malo, 1829
  • Jacques Simon, Le Mont Tombe et la forêt de Scissy, Impr. E. Baudelot, 1957
  • M. Salitot, Le Mythe de Scissy, Presses universitaires de France, 1995

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Sylvain Lambert, « Scissy, la forêt des légendes », Au fil de la Normandie, n° 36, hiver 2012.

Lien externe