Eden

De Wikimanche

L'Eden est une salle de spectacle de la Manche, situé à Cherbourg.

Il s'agit à l'origine d'une salle de théâtre dépendant la paroisse catholique de Saint-Clément, qui se spécialise ensuite dans le cinéma.

Elle se trouve au 53, rue de l'Ingénieur-Cachin.

Histoire

L'Eden est inauguré en tant que salle de cinéma le 24 novembre 1949, avec la projection du film La Symphonie fantastique, de Christian-Jaque, avec Jean-Louis Barrault, Gilbert Gil, Jules Berry, Bernard Blier et Renée Saint-Cyr [1]. Les places sont vendues 25 F, 30 F et 45 F.

La salle est alors gérée par l'Association cinématographique et théâtrale du Val de Saire, créée dans ce but quelques semaines auparavant, le 2 février 1948. L'association est présidée par Roger Lecoustour. Louis Fleury est directeur technique et Blanche Yvon, trésorière [1]. En décembre 1949, Blanche Yvon est promue directrice générale ; Madeleine Cousin la remplace comme trésorière [1].

En 1955, l'Eden est la première salle de cinéma de l'agglomération cherbourgeoise équipée pour le cinémascope. Elle inaugure son nouveau système de projection avec le film La Tunique, d'Henry Koster [1].

Le 8 février 1962, un terrible incendie, dû vraisemblablement à un court-circuit, détruit complètement la scène. Les dégâts se chiffrent à 150 000 NF. Il faut attendre le 29 septembre 1965 pour voir l'Eden reprendre son activité... avec trois séances gratuites.

À la fin de 1970, Daniel Rouland, exploitant à Saint-Lô, et Joseph Pesnel rachètent la salle par le biais de leur société commune SNC Pesnel-Rouland. Ils la rénovent entièrement [1].

Le 15 juillet 1977, une nouvelle salle, l'Eden II est ouverte, avec À nous les petites Anglaises, de Michel Lang [2]. Première « mini-salle » de l'agglomération, elle mesure 20 m de long sur 9 m de large et n'offre que 160 places. Elle expérimente un nouveau système de projection indirecte par double miroir [2].

En 1978, un projet prévoit de porter le nombre de salles à quatre par la création de deux nouvelles mini-salles, de 90 et 70 places [3]. Avec l' Eden I, ramené dans le même temps de 350 à 315 places, et l'Eden II, l'ensemble offrira une capacité de 635 places [3].

Fréquentation

En 1974, l'Eden accueille 39 500 spectateurs [4].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « L'Eden a vingt-cinq ans », La Presse de la Manche, 21 novembre 1974.
  2. 2,0 et 2,1 Roland Godefroy, « L'Eden II ouvre ses portes vendredi », La Presse de la Manche, 13 juillet 1977.
  3. 3,0 et 3,1 Roland Godefroy, « Le complexe Eden-Cinéma sera l'un des plus importants de Normandie », La Presse de la Manche, 6 avril 1978.
  4. La Presse de la Manche, 14 janvier 1975.