Carrière de grès de Muneville-le-Bingard

De Wikimanche

La carrière de grès de Muneville-le-Bingard est située à Muneville-le-Bingard.

Elle exploite depuis de nombreuses années un grès rouge d'âge cambrien sur une superficie de 82 hectares [1], au lieu-dit Les Carrières rouges.

L’extraction de matériaux et leur transformation en enrobés et graves traitées sont soumises à la procédure des installations classées au titre de la protection de l’environnement [1].

Les exploitants de la carrière ont accepté de préserver certaines zones remarquables d’un point de vue écologique. Un secteur de 12 hectares de landes et de tourbières de grand intérêt, appartenant à la carrière, bénéficie depuis le 1er juillet 1996 d’une convention de gestion signée entre l’exploitant du site et le Conservatoire fédératif des espaces naturels de Basse-Normandie (CFEN) et le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) [1]. L’objectif en est la préservation du site naturel et sa restauration.

La carrière est la propriété de la SCI Henry. Le gestionnaire en est la SNEH Matériaux, basée à Périers, dépendant du groupe Eurovia-Vinci.

L'exploitation se fait sur une profondeur de 45 mètres en trois paliers. Il est prévu de creuser jusqu'à 60 mètres.

Production

L'arrêté préfectoral d'exploitation a été pris le 19 décembre 2007 pour trente ans à raison de 500 000 tonnes par an.

Récompenses

En 2013, l'Union européenne des producteurs de granulats (UEPG) décerne à la carrière de Muneville le prix des « meilleures pratiques environnementales ».

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Maxime Jouin, Suivi de l'azuré des mouillères et de sa plante hôte dans les landes de Lessay, BTSA GPN, juillet-août 2011 (lire en ligne).