Benoît Lesoimier

De Wikimanche

Benoît Lesoimier, né à Saint-Lô le 21 janvier 1983, est une personnalité sportive de la Manche, footballeur professionnel de son état.

Il évolue au poste de milieu de terrain excentré.

Carrière

Benoît Lesoimier commence à jouer au football au CS Carentan. Il rejoint le Stade Malherbe de Caen (Calvados) à 12 ans. C'est là qu'il passe professionnel en 2001. Il reste dans ce club jusqu'en 2006 après y avoir disputé 36 matches en Ligue 2 et 3 matches en Ligue 1. Une grave blessure l'éloigne des terrains alors que le club évolue en Ligue 1 et qu'il devient un titulaire de l'équipe.

En 2005, il joue la finale de la Coupe de la Ligue au stade de France avec son club formateur face au RC Strasbourg (1-2).

En 2006, il signe à Clermont Foot, club de National, pour se relancer, et participe activement à la montée du club en Ligue 2 (30 matchs, 10 buts) en compagnie de son camarade caennais Bruno Grougi. Il reste à Clermont jusqu'en 2008 (64 matches, 17 buts), avant de rejoindre l'ES Troyes pour une saison en Ligue 2 (32 matches, 3 buts). Pour L'Équipe, « Lesoimier s'impose alors comme une valeur sûre de ce championnat [1]. »

À l'intersaison 2009, il quitte Troyes qui descend en National et rejoint le Stade brestois où il retrouve les anciens Malherbistes Bruno Grougi et Steeve Elana.

En mai 2010, le Stade brestois monte en Ligue 1 en finissant second du championnat de Ligue 2 derrière le Stade Malherbe de Caen. Lesoimier (27 matchs, 5 buts) effectue « une saison pleine, qui lui permet d'avoir la chance de prouver à tous qu'il a le niveau pour évoluer parmi l'élite » du football français en 2010-2011 [1].

En novembre 2010, la première place surprise du promu Brest fait connaître Benoît Lesoimier (10 matchs, 1 but au 6 novembre) à la France du football. L'Équipe fait remarquer, qu'après plusieurs saisons aux échelons inférieurs, « le pari de Lesoimier et des Brestois est pour l'instant en passe d'être gagnant [1]. »

Le Carentanais parvient à réaliser à Brest ce qu'il n'avait pas réussi à Caen : il effectue trois saisons titulaire au plus haut niveau français.

Bien que la saison 2012-2013 de Brest se termine par une relégation en Ligue 2, Benoît Lesoimier reste dans le club finistérien.

En 2014, il signe pour l'AC Ajaccio, mettant un terme à son aventure brestoise, longue de cinq saisons.

Au total, il effectue 399 matchs professionnels et marque 40 buts [2].

Saison Club Division Matchs Buts
-1995 CS Carentan école de foot
1995-2001 SM Caen formation
2001-2002 SM Caen CFA
2002-2003 SM Caen Ligue 2 15 1
2003-2004 SM Caen Ligue 2 10 0
2004-2005 SM Caen Ligue 1 3 0
2005-2006 SM Caen Ligue 2 11 0
2006-2007 Clermont Foot National 30 10
2007-2008 Clermont Foot Ligue 2 34 7
2008-2009 ESTAC Troyes Ligue 2 32 3
2009-2010 Stade Brestois Ligue 2 27 5
2010-2011 Stade Brestois Ligue 1 33 2
2011-2012 Stade Brestois Ligue 1 36 3
2012-2013 Stade Brestois Ligue 1 27 2
2013-2014 Stade Brestois Ligue 2 23 1
2014-2015 AC Ajaccio Ligue 2 25 1
2015-9/2015 AC Ajaccio Ligue 2 1 0
1/2016-2016 Petrolul Ploiesti Ligue 1 roumaine 0 0

Reconversion

Il prend sa retraite de footballeur professionnel en 2016 et s'inscrit à l'École des courses hippiques (Afasec) de Graignes pour se former au métier de jockey [3].

Il est également propriétaire de chevaux de trot[4].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 lequipe.fr, 29 octobre 2010.
  2. « Benoît Lesoimier en parrain », La Presse de la Manche, 19 février 2018.
  3. Christine Hamon, « Benoît Lesoimier, des crampons à la casaque », Le Parisien, site internet, 4 avril 2017 (lire en ligne).
  4. letrot.com, consulté le 13 septembre 2017.

Lien externe