Normandy Hôtel (Granville)

De Wikimanche

Le Normandy est un ancien hôtel de Granville, aujourd'hui établissement de médecine physique, rééducation et réadaptation en milieu marin (EMPR).

Histoire

Le Normandy Hôtel.

Alors que le tourisme balnéaire s'est développé à Granville à la fin du XIXe siècle, le Salon des Bains devient insuffisant. Profitant de la volonté de la municipalité d'édifier un casino, l'investisseur Georges Bonheur propose un projet immobilier comprenant casino, hôtels luxueux et villas. La ville lui vend pour 100 francs une partie du rocher du Plat-Gousset pour mettre en œuvre les importants travaux : élargissement de la Tranchée aux Anglais en déroctant plusieurs milliers de mètres cube de la falaise [1].

L'ensemble est dessiné par l’architecte Auguste Bluysen, qui livre en 1912 l’hôtel de luxe un an après le casino a été inauguré un an auparavant, suivi par l’Hôtel des Bains en 1926. Il comprend 139 chambres, 50 salles de bains, des salons luxueux, un restaurant [1].

La Première Guerre mondiale éclate, et le 3 septembre 1914, le Normandy est réquisitionné pour abriter les 330 lits de l’hôpital militaire n° 37 qui accueille principalement des blessés belges jusqu'en février 1918 [1].

Rénové, le Normandy rouvre en 1919 et prospère jusqu’en 1936, puis ferme peu avant la Seconde Guerre mondiale[1].

Celle-ci signe la fin de l'hôtel. Le Normandy, le Grand Hôtel et le casino accueillent 450 élèves des écoles normales du Nord jusqu'en mars 1940 puis le Normandy est occupé par les autorités allemandes, dont la Gestapo. Les Américains leur succèdent, parmi lesquels le général Eisenhower, blessé au genou. Lorsque les alliés quittent Granville, l'hôtel abrite les administrations granvillaises et les services préfectoraux de Saint-Lô [1].

L'hôtel périclite jusqu'en 1965, où la ville rachète le bâtiment pour 20 millions de francs, plus les dommages de guerre. Finalement, l'ensemble est racheté par la SCI Normandy-Granville, qui y crée un centre de rééducation fonctionnelle [1].

voir l'article détaillé Le Normandy, centre de rééducation fonctionnelle

Bibliographie

  • Guy Élie et Christian Mégret, Le Normandy Granville, 2017

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 « La riche histoire du Normandy à Granville », Côté Manche, 14 mars 2016 (lire en ligne).

Lien interne