Jean-Baptiste Caillard

De Wikimanche

Jean-Baptiste Victor François Caillard, né au Mesnilbus le 18 juin 1872 [1] et mort à Carentan le 6 juin 1944, est une personnalité politique et médicale de la Manche.  

Tué le 6 juin 1944

Le docteur Jean-Baptiste Caillard a été pour Carentan l’un de ses plus grands magistrats.

Il fait ses études, aux cotés du futur Mgr Grente, au collège d'Agneaux avant de faire médecine à Paris jusqu’en 1898 [2]. Il s’installe d’abord à Marigny puis à Carentan à partir de 1904 [2].

Il est médecin militaire pendant la Première Guerre mondiale et, à son retour, président de l’Ordre des médecins de la Manche [2].

Conseiller municipal dès 1908, il est constamment réélu, devenant maire en 1920 [2]. En 1925, la majorité municipale est passée à gauche, mais en 1928, elle demande au Dr Caillard de reprendre l’écharpe municipale, signe incontestable de la grande considération dont il jouit dans sa ville [2]. Il est nommé conseiller départemental en 1943 et reste en poste jusqu'à sa mort [2].

Sa vie s’arrête le 6 juin, en début d’après midi, rue Saint-Côme, victime avec neuf de ses compatriotes d’un bombardement alors qu’il se rend dans « sa » mairie, avec sa ponctualité habituelle [2].

Hommage

Une rue de Carentan perpétue sa mémoire.

Notes et références

  1. Acte de naissance n° 19.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.

Articles connexes