Hautmoitiers

De Wikimanche

Hautmoitiers est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui rattachée à Lestre.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Henantier 1275 [1].
  • Hegalter [lire Hegnalter ?] ~1280 [1].
  • Henautier 1320 [1].
  • Hautmonstier 1320/1325 [1].
  • ecclesi[a] de Alto Monasterio 1332 [2].
  • Homontier, var. Heinant[ier] 1351/1352 [3].
  • Haultmonstier 1514 [1].
  • Hautmoytier 17e s. [1].
  • Hautmoustier 1612/1636 [4].
  • Haulmonstier 1648 [5].
  • Haumoutier 1677 [6].
  • Haumoitier 1689 [7].
  • Haumontier 1709 [8].
  • Haumoutier 1713 [9].
  • Haumoitier 1716 [10].
  • Heumoutier (?) 1719 [11].
  • Haumoutiers 1735 [12].
  • Haumotier 1757 [13].
  • Ht Moutier 1753/1785 [14].
  • Hautmoitiers 1793 [15], 1801 [16].
  • Haut Moitiers 1802 [17].
  • Haut-Moutiers 1804 [18].
  • Haumoitiers 1828 [19].
  • Hautmoitiers 1830 [20], 1837 [21].
  • Ht Moitiers 1825/1866 [22].
  • Hautmoitiers 1878 [23].
  • Hautmoitiers 1903 [24].
  • Haut Moitiers 1954 [25].
  • Haumoutier 1972 [26].
  • Haut-Moitiers 1991 [27].

Étymologie

Ce toponyme a jusqu'ici mystifié les rares toponymistes qui s'y sont intéressés (étant donné qu'il s'agit d'une commune disparue). François de Beaurepaire se borne à noter que la graphie moderne, qui semblerait postuler l'ancien français haut monstier, haut moustier « haute église », est un rhabillage tardif (14e siècle) de la forme initiale, attribuable à l'étymologie populaire [1].

Les formes primitives du toponyme sont fluctuantes : Henantier 1275, Heg[n]alter (?) ~1280, Henautier 1320, Heinant[ier] 1351/1352. On ne peut dire avec certitude si l'on a affaire à une initiale en Henan- ou en Henau-, mais la seconde option semble plus probable, car renforcée par la variante Heg[n]alter où paraît figurer la trace d'un [l] non vocalisé. On a confusément l'impression qu'il s'agit de l'anthroponyme médiéval d'origine germanique Henaut < Heinalt < Haginwald [28] auquel aurait été suffixée une terminaison masculine -ier plutôt que l'habituel féminin -iere pour évoquer « le domaine de Henaut ». Mais le petit nombre de formes anciennes et leur manque de lisibilité ne permet pas d'être affirmatif.

Histoire

Elle fusionne en 1812 avec Lestre en même temps que Tourville.

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants [29], ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

Évolution démographique de 1793 à 1806 (Sources : Cassini [30] et INSEE [31])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
76 71 85 ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Notice communale de Hautmoitiers sur le site Cassini


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1792-1793 Guillaume Lemonnier .
1793-1794 Jean-Jacques Letellier .
1794-1795 Pierre Lecaplain .
1795-1799 Guillaume Lemonnier .
1799-1801 Louis Lemoigne .
1801-1803 Charles Heulard .
1803-1812 Jacques Renet .
1812-1812 J.-Charles MarinLaroze .
Source : liste établie par Jean Pouëssel et Isabelle Drouet pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [32]
.


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Notre-Dame.
  • Patron (présentation) : patronage laïque, le seigneur du lieu (Colin de Lestre en 1332).
  • Fête patronale : ?

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 133.
  2. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 298F.
  3. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 380C.
  4. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  5. « Benefices du dioceze de Coutances », p. 17, in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648.
  6. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  7. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  8. 8,0 et 8,1 Dénombrement du Royaume par Generalitez, Elections, Paroisses et Feux, 2 vol., Saugrain, Paris, 1709, p. 55a.
  9. 9,0 et 9,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  10. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  11. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  12. 12,0 et 12,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 55b.
  13. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  14. Carte de Cassini.
  15. Site Cassini.
  16. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  17. A. F. Lecousturier l’aîné et F. Chaudouet, Dictionnaire géographique des postes aux lettres de tous les départemens de la République française, Valade, Paris, an IX (1802), t. II, p. 207b.
  18. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 669a.
  19. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 474.
  20. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 603b.
  21. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 841a.
  22. Cartes d’État-Major (relevés de 1825 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889).
  23. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 426.
  24. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  25. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  26. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  27. Carte IGN au 1 : 25 000.
  28. Marie-Thérèse Morlet, Dictionnaire Étymologique des Noms de Famille, Perrin, Paris, 1991, p. 494a; ce nom germanique représente la combinaison des éléments hagin-, élargissement de hag- « clôture » et -wald « force, puissance; gouverner ».
  29. Une moyenne de 5 à 6 personnes semble cependant le chiffre le plus vraisemblable.
  30. Population avant le recensement de 1962.
  31. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  32. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 366