Guy Deschamps

De Wikimanche

Guy Deschamps né à Dieppe (Seine-Maritime) le 3 janvier 1933, et mort à Bricqueboscq le 25 octobre 2008 est une personnalité intellectuelle de la Manche, instituteur de profession.

Guy Deschamps sur un dessin paru au dos du premier numéro du Viquet du Cotentin en 1978 (dessin d'Yves Ledent).

Il enseigne dans divers établissements y compris à la maison d’arrêt de Cherbourg, pendant près de 20 ans.

Le 10 novembre 1978, il lance un hebdomadaire d'informations générales sous le titre Le Viquet du Cotentin. Dans le premier numéro, il indique « Un Viquet est un mot normand qui signifie "guichet". C'est une petite ouverture pratiquée dans une porte pour que, sans avoir à sortir de chez soi, on puisse, lorsqu'il est ouvert, voir et entendre ce qui se passe au dehors... ». Et il ajoute en fin de sommaire, en guise de slogan, une expression en normand : « Pour y vei cllai, ouvraez le Viquet ». Malheureusement, le succès n'est pas au rendez-vous et l'aventure s'arrête après trois numéros seulement.[1]

Soutenu par son épouse, il créé en 1993 les Éditions des Champs dans le but de rééditer le Journal du sire de Gouberville qui est pour lui une vraie passion. Les trois premiers volumes reproduisent l'édition originale du XIXe siècle en fac-similé. Le quatrième volume est composé de plusieurs annexes, reprises de différents documents ou études anciennes sur Gilles de Gouberville, mais aussi d'un index des noms de personnes et des noms de lieux réalisé par Guy Deschamps lui-même avec la collaboration d'Annick Meyer. Yves Nédélec y ajoute une bibliographie précieuse.

Guy Deschamps réédite ensuite trois autres ouvrages épuisés sur le gentilhomme du Cotentin et son journal.

Il continue en alternant édition de nouveaux auteurs et réédition d'ouvrages rares ou méconnus, comme la biographie de Jean-François Millet par son ami Alfred Sensier.

En 1998, il reçoit le Prix littéraire du Cotentin pour sa contribution à la connaissance de l’œuvre de Gilles de Gouberville.

Passionné par l’archéologie, il fait partie de la première équipe du groupe de recherches archéologiques du Cotentin (GRAC) constituée par Robert Dold en 1975.

Bibliographie

  • Roger-Jean Lebarbenchon, « Guy Deschamps, prix littéraire du Cotentin 1998 », Le Viquet, n° 122, Noël 1998, p. 78.

Notes et références

  1. Avec l'accord de Guy Deschamps, la revue Parlers et traditions populaires de Normandie adopte le nom Le Viquet en 1986.