Alphonse Marcel Jacques

De Wikimanche

Alphonse-Marcel Jacques, dit Marcel Jacques, né à Cherbourg le 12 novembre 1864 et mort dans la même commune le 7 janvier 1952, est un sculpteur de la Manche.

Biographie

Son père, Honoré-Marcel Jacques, charpentier, meurt avant la naissance de Marcel Jacques.

Doté d'une bourse de la ville de Cherbourg et d'une autre du conseil général de la Manche, Marcel Jacques apprend son métier à Paris, d'abord à l'École des arts décoratifs, puis à l'École des Beaux-Arts. C'est au salon de 1897 qu'il présente la statue de bronze de Jean-François Millet qui prendra place à Gréville et sera inaugurée le 25 septembre 1898.

En 1913, il participe à une exposition à Gand (Belgique).

La Seconde Guerre mondiale et la récupération des métaux non ferreux par les Allemands mettent en péril la statue de Millet. Seul le buste survit à l'Occupation.

Le 25 septembre 1998, cent ans jour pour jour après l'inauguration de la statue originale, la statue en pied de Millet reprend place au centre du village de Gréville-Hague.

Il demeure longtemps à Siouville-Hague, dans le hameau de La Viesville.

Œuvres

En plus de la statue de Millet, on doit également à Marcel Jacques le groupe « Amour et servitude » dans le jardin public de Valence (Drôme), la statue d'Emmanuel Liais à Cherbourg (détruite pendant la Seconde Guerre mondiale), un buste de l'abbé de Saint-Pierre à Saint-Pierre-Église (fondu durant la guerre) et « La Veuve tenant un enfant dans ses bras » à l'hôpital Louis-Pasteur de Cherbourg.

Il est également l'auteur du monument du Souvenir français dans le cimetière de Cherbourg, inauguré le 11 novembre 1926, et du buste de Chardin à l'entrée du stade Maurice-Postaire à Cherbourg.

Quelques-uns de ses marbres sont exposés au château des Ravalet à Tourlaville.

Distinctions

Marcel Jacques est chevalier de la Légion d'honneur (1913), officier des palmes académiques (1899) et membre de la Société nationale académique de Cherbourg.

Bibliographie

  • Camille Th. Quoniam, « Marcel Jacques d'après des documents inédits », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXV, 1956

Liens externes