Alleaume

De Wikimanche

Le village.

Alleaume est une ancienne commune de la Manche, rattachée en 1867 à Valognes.

Toponymie

Attestations anciennes

Localisation d'Alleaume (Alauna) sur la Table de Peutinger, 4e s.
  • Alauna f-3e s. [1], 4e s. [2].
  • Alleaume s.d. (13e s. ?) [3].
  • Sancta Maria l'Aleaume s.d. (13e s. ?) [3].
  • Sancta Maria Alermi s.d. (13e s. ?) [3].
  • parrochia Sancte Marie Aleaume 1258 [4].
  • Sanctae Mariae l'Aleaume 1280 [3].
  • ecclesia de Sancta Maria Alermi 1332 [5].
  • Sancta Maria Aleaume 1351/1352 [6].
  • Sancte Marie Aleaume 1409 [3].
  • Alleaume 1418 [7].
  • Aliausmes 1555 [8].
  • Aliaume 1562 [9].
  • Alleausme 1562 [10].
  • Alyaulme 1563 [11].
  • Alleaume 1608 [3], 1612/1636 [12].
  • Nostre Dame d’Alleaume 1648 [13].
  • Aleaume 1677 [14], 1689 [15], 1695 [16].
  • Alleaume 1713 [17].
  • Aleaume 1716 [18], 1719 [19].
  • Alleaume 1735 [20].
  • Aleaume 1757 [21], 1758 [22].
  • Alleaume 1753/1785 [23], 1793 [24], 1801 [25], 1802 [26], 1804 [27], 1828 [28], 1829 [29], 1830 [30], 1837 [31], 1839 [32], 1835/1845 [33].
  • Alléaume 1854 [34].
  • Alleaume 1878 [35], 1903 [36], 1978 [37], 1978, 1993 [38], 2007 [39].

Étymologie

Type toponymique pré-latin (radical alaun-), attesté à de nombreuses reprises en France et en Europe occidentale, soit comme nom de localité, soit comme nom de cours d'eau. Il apparaît dans la Manche dans le nom de la commune des Moitiers-d'Allonne, constituée de la réunion en 1818 des anciennes communes de Notre-Dame-d'Allonne et de Saint-Pierre-d'Allonne. On le trouve en outre employé dans un certain nombre de dédicaces religieuses gallo-romaines.

Ce nom est sans doute à identifier avec l'adjectif gaulois alaunos (féminin alauna) « nourricier » [40], qui s'est appliqué à de nombreux cours d'eau, mais a aussi servi d'épithète à des divinités qualifiées de « nourricières » dans des dédicaces religieuses [41]. Dans le cas d'Alleaume, il n'est pas possible de décider s'il s'agit d'un ancien hydronyme (nom de cours d'eau), ou d'un toponyme à valeur dédicatoire.

La forme moderne Alleaume, apparue au Moyen Âge, a vraisemblablement été influencée par le nom de baptême médiéval Alleaume, d'origine germanique (nom issu d'Adalhelm, combinaison des éléments adal- « noble » et -helm « protection, casque »).

Histoire

L'ancienne cité gallo-romaine d'Alauna était située sur le territoire qui deviendra la paroisse, puis la commune d’Alleaume. Elle aurait été brûlée et abandonnée au début du 3e siècle.

La commune est rattachée en 1867 à Valognes, où le souvenir de l'ancienne agglomération est entretenu aujourd'hui par la rue Alauna, ainsi dénommée au 20e siècle.

Le premier bombardement américain sur l'agglomération valognaise détruit le quartier d'Alleaume le 6 juin 1944.

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants, ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

Évolution démographique de 1793 à 1866 (Sources : Cassini [42] et INSEE [43])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
567 698 666 637 604 607 604 579 534 459
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
462 491 ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Notice communale Alleaume sur le site Cassini


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Lieu Qualité Mandat écourté Résidence
1802-1820 Jacques Le Cauf [44] 1760 Alleaume Cultivateur . .
1821-1829 Jean François Le Cavelier 1757 Colomby Licencié en droit, directeur des Messageries . .
1830
Guillaume Scelle 1765 Sainte-Mère-Église . . .
1830-1867 Pierre Née 1804 Alleaume Cultivateur Fusion de communes Les Écoute-s’il-Pleut
À compléter.

Religion

L'église Notre-Dame.

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Patron (présentation) : le roi.
  • Dédicace de l'église paroissiale : Notre-Dame.
  • Fête patronale : ?

Personnalités liées à la commune

Naissances

Lieux et monuments

Eglise Notre-Dame.

Bibliographie

  • Jean-Louis Adam, La Chapelle et le Pèlerinage de Notre-Dame de la Victoire d'Alleaume, 1891
  • Dr Gosselin, « Les familles de Gerville à Alleaume », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Cherbourg, 1953, pp. 19-20

Notes et références

  1. Itinéraire d’Antonin, 4e s.
  2. Table de Peutinger, 4e s.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 66.
  4. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 203, § 83.
  5. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 295.
  6. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 379G.
  7. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 289b.
  8. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895; rééd. Les Éditions des Champs, Bricqueboscq, 1993, p. 236.
  9. Ibid., p. 746.
  10. Ibid., p. 789.
  11. Ibid., p. 867.
  12. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  13. « Benefices du dioceze de Coutances », p. 16, in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648.
  14. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  15. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  16. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  17. 17,0 et 17,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  18. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  19. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  20. 20,0 et 20,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 55a.
  21. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 10.
  22. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  23. Carte de Cassini.
  24. Site Cassini.
  25. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  26. A. F. Lecousturier l’aîné et F. Chaudouet, Dictionnaire géographique des postes aux lettres de tous les départemens de la République française, Valade, Paris, an IX (1802), t. I, p. 14b.
  27. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 39b.
  28. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 371.
  29. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Valognes, p. 173.
  30. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 38b.
  31. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 173b.
  32. Panorama pittoresque de la France […], par une société de gens de lettres, de géographes et d’artistes, Firmin Didot, Paris, t. V (section Manche), 1839, p. 38a.
  33. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  34. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  35. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 412.
  36. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903
  37. Carte IGN au 1/100.000.
  38. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  39. Carte IGN au 1 : 25 000.
  40. Ce mot doit reposer sur le celtique commun °alamnos, °alamna, dérivé agentif en -mno- de la racine indo-européenne °al- « nourrir », également à l'origine du latin alumnus « nourrisson », alere « nourrir », d'où procède entre autres le français aliment.
  41. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, Errance, Paris, 2001, p. 32.
  42. Population avant le recensement de 1962.
  43. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  44. Est membre du conseil général de la commune, agent municipal pour les actes, depuis l'an V

Lien externe