Syndicat des agriculteurs de la Manche

De Wikimanche

Révision datée du 11 novembre 2009 à 21:18 par HaguardDuNord (discussion | contributions) (Page créée avec « Le '''Syndicat des agriculteurs de la Manche''' est un ancien syndicat agricole de la Manche. == Histoire == Fondé le 28 janvier 1886 par Émile Garnot et le séna… »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le Syndicat des agriculteurs de la Manche est un ancien syndicat agricole de la Manche.

Histoire

Fondé le 28 janvier 1886 par Émile Garnot et le sénateur Émile Damecour qui en prend la présidence en 1900, le syndicat entame face à la perte progressive du marché anglais des beurres de la Manche au profit des produits danois, une politique d'assainissement des pratiques commerciales, puis au début du XXe siècle favorise la constitution de coopératives laitières sur le modèle du Poitou-Charentes, dont la première fut celle de Benoitville, après une visite de Charles Milcent et du parlemantaire à l´expostion de Manchester de 1904[1].

Basé à Coutances, le syndicat comte 20000 adhérents en 1926. À cette date, il demeure présidé par Damecour, secondé par les vice-présidents de la Groudière, député, de Gibon, Haize, Delatouche, Delisle et Goubaux, et le secrétaire général, M. Rostand, conseiller général[2].

Le Syndicat publiait un bulletin bimensuel d'une vingtaine de pages.

Le 12 août 1912, le syndicat crée la Coopérative agricole du Syndicat des agriculteurs de la Manche (CASAM), pour proposer à des prix stables, tout le nécessaire à l'exploitation agricole (machines, denrées, engrais...) à travers trois succursales à Saint-Lô, Cherbourg et Saint-Hilaire-du-Harcouët, et des dépôts dans chaque canton. Elle permet en particulier de favoriser la mécanisation des fermes manchoises[2].

Notes

  1. Éric Charon, « Maîtres Laitiers du Cotentin, un siècle de coopération », Agriculteur normand, 07 avril 2004
  2. 2,0 et 2,1 « La Manche, numéro spécial », l'Illustration économique et financière, supplément au numéro du 28 août 1926