Louis Maurin : Différence entre versions

De Wikimanche

m (màj)
(Notes et références)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[File:Louis Maurin-1934.jpg|thumb|170px|Louis Maurin par l'agence Meurisse, en 1934.]]
 
[[File:Louis Maurin-1934.jpg|thumb|170px|Louis Maurin par l'agence Meurisse, en 1934.]]
'''Louis'''-Félix-Thomas '''Maurin''', {{date naissance|5|1|1869|Cherbourg}}, mort à Paris {{année de décès|en|1956}}, est un militaire et homme politique de la [[Manche]].
+
'''Louis'''-Félix-Thomas '''Maurin''', {{date naissance|5|1|1869|Cherbourg}} et mort à Paris {{année de décès|en|1956}}, est un militaire et homme politique de la [[Manche]].
  
 
==Carrière==
 
==Carrière==
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
Comme ministre de la Guerre, il estime que la Ligne Maginot suffit à défendre efficacement la France.
 
Comme ministre de la Guerre, il estime que la Ligne Maginot suffit à défendre efficacement la France.
  
== Notes et références==
+
{{Notes et références}}
<references />
 
  
 
{{DEFAULTSORT:Maurin, Louis}}
 
{{DEFAULTSORT:Maurin, Louis}}

Version du 12 octobre 2019 à 22:21

Louis Maurin par l'agence Meurisse, en 1934.

Louis-Félix-Thomas Maurin, né à Cherbourg le 5 janvier 1869 et mort à Paris en 1956, est un militaire et homme politique de la Manche.

Carrière

Louis Maurin fait ses études au lycée de Toulon, au collège d'Harcourt à Paris et entre en 1888 à l'Ecole polytechnique devenant officier d'artillerie à sa sortie.

Colonel en 1916, général de brigade en 1918, il est fait général de division en 1921[1], grade auquel il finit sa carrière.

Inspecteur général de l'Artillerie et membre de la commission mixte des Travaux publics[1], il est ministre de la Guerre du 8 novembre 1934 au 7 juin 1935 dans les gouvernements dirigés par Pierre-Étienne Flandin et Fernand Bouisson, puis de nouveau du 24 janvier au 4 juin 1936 dans le gouvernement d'Albert Sarrault.

Comme ministre de la Guerre, il estime que la Ligne Maginot suffit à défendre efficacement la France.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Qui êtes-vous ? Annuaire des contemporains, notices biographiques, Volume 3, Ed. Piero, 1924.